Quels sont les appareils les plus gourmands en électricité

Dans chaque logement, il existe forcément un ou plusieurs appareils qui ont besoin d’électricité pour fonctionner. Certains sont plus énergivores que d’autres et c’est assez difficile de réaliser des économies d’énergie. Toutefois, le fait de connaître les appareils les plus gourmands en électricité peut vous aider à prendre les mesures nécessaires pour réduire la consommation. Voici donc la liste de ces appareils à forte consommation électrique.

Les radiateurs avec tout le système de chauffage

Le chauffage représente environ 30% de la consommation totale d’énergie dans chaque foyer. Il reste ainsi le poste le plus gourmand en énergie. Ce sont surtout les radiateurs électriques les plus basiques qui sont les plus énergivores. Ils sont faciles à reconnaître grâce à leur forme de grille-pain. La meilleure solution pour réduire la consommation est de choisir les radiateurs électriques à inertie sèche ou fluide. Ces types de radiateurs diffusent la chaleur plus lentement, donc ils consomment moins.

Si le chauffage est le plus gourmand en électricité, alors la solution est d’effectuer un audit énergétique. Ce dernier permet d’identifier les différentes sources de déperdition de chaleur. Parfois, il suffit d’améliorer l’isolation de la maison afin de réduire l’utilisation du chauffage.

Le chauffe-eau

Le chauffe-eau arrive à consommer jusqu’à 10 à 15% de l’énergie dans un logement. C’est normal étant donné qu’il est constamment utilisé pour avoir de l’eau chaude sanitaire. Donc, après le chauffage, il faut se concentrer sur le chauffe-eau si l’on souhaite réduire la consommation énergétique.

L’idéal est d’opter pour un chauffe-eau sans réservoir afin de limiter la consommation. Avec ce modèle, l’appareil chauffe l’eau dont on a besoin en temps réel puisqu’il n’y a aucun stockage.

Le four

Le four se positionne en leader quand il est question de consommation électrique. Cela, car il consomme 1000 kWh par an en moyenne, donc après le chauffage, il est l’appareil le plus énergivore de la maison.

Toutefois, la consommation du four dépend grandement de ses composants. La catalyse est, par exemple, moins énergivore que la pyrolyse. Et si vous souhaitez économiser, alors privilégiez le four à chaleur tournante à la place du four classique.

Puis, les fours combinés qui intègrent un micro-onde sont moins énergivores, car ils permettent d’économiser jusqu’à 65% en électricité.

Le congélateur indépendant

A l’instar du congélateur combiné, le congélateur indépendant est très énergivore alors qu’il est encore utilisé par bon nombre de ménages français. Cet appareil arrive à consommer 340 kWh en moyenne et cela a un impact considérable sur la facture énergétique. Heureusement que les récents modèles font preuve d’une très bonne performance énergétique. Il y en a qui ne consomme que 140 kWh, donc ces meilleurs modèles sont à privilégier afin de réduire la consommation.

Toutefois, il existe quelques astuces pour atténuer la consommation d’un appareil de froid tel qu’un congélateur indépendant. D’abord, favorisez un emplacement assez éloigné de toute source de chaleur. C’est pour éviter que le système de refroidissement tourne à plein régime. Puis, évitez à tout prix les réglages excessifs et appliquez la norme de température conseillée par l’Ademe (-18°C).

Le réfrigérateur

Sachez que votre réfrigérateur peut consommer 4 à 5% de l’énergie totale, soit 270 kWh par an. Afin de réduire la consommation, il est fortement conseillé d’opter pour un bon produit qui est performant sur le plan énergétique. Les modèles plus récents consomment en moyenne 140 kWh. Afin de connaître la performance énergétique du réfrigérateur, il vous suffit de vous fier à l’étiquette énergétique qui accompagne l’appareil.

Sinon, l’autre option est d’éviter une utilisation trop intense du réfrigérateur. C’est inutile, par exemple, de mettre la température la plus froide possible s’il s’agit d’un réfrigérateur. La température optimale se situe entre +4°C et +5°C. Les ouvertures répétitives sont également à éviter afin d’éviter de l’air chaud dans le réfrigérateur.

En choisissant votre appareil, veillez à ce que l’air puisse circuler derrière l’appareil. Donc, vérifiez s’il y a un intervalle d’au moins 10 cm à l’arrière et au-dessus pour assurer un fonctionnement optimal.

Les plaques électriques

Beaucoup d’équipements utilisés en cuisine sont également énergivores comme le four, le lave-vaisselle et surtout les plaques électriques. Ces derniers consomment jusqu’à 210 kWh en moyenne. Les appareils dotés d’une haute performance énergétique consomment encore jusqu’à 14O kW.

Les plaques électriques sont gourmandes en électricité quand on les utilise pour faire bouillir de l’eau. Donc, l’astuce est de toujours couvrir les casseroles afin d’accélérer l’évolution de l’eau. C’est un geste simple, mais qui permet de consommer jusqu’à 4 fois moins d’énergie.

La Box TV

Bon nombre de ménages sous-estime la consommation énergétique de la box TV alors qu’elle a de l’impact sérieux sur les dépenses annuelles. Ainsi, les amateurs de films et de séries doivent adopter certains comportements afin de réduire la consommation.

D’abord, il faut changer l’habitude de laisser les appareils (box, TV) en veille. La consommation est peut-être invisible, mais elle va peser lourd sur votre facture. La Box consomme 148,9 kWh par an en moyenne et ce qui peut vous coûter environ 20 euros par an. Ensuite, il faut débrancher les appareils surtout lors d’une longue période d’absence (missions, vacances, etc).

Les sèche-linges

Les sèche-linge s’imposent comme indispensable dans beaucoup de foyers français. C’est logique, car elle est très pratique et son utilisation fait gagner du temps considérable. Toutefois, il ne faut pas oublier que le sèche-linge figure parmi les appareils qui consomment le plus d’électricité surtout si l’on ne freine pas l’usage quotidien ou hebdomadaire. Le sèche-linge à condensation classique reste le plus utilisé et il est assez gourmand en énergie. Il consomme 30 kWh par an en moyenne et cela peut vous coûter environ 159 euros.

Alors quelle est l’alternative pour sécher les linges sans trop augmenter la consommation énergétique ? La solution la plus facile est d’opter pour le séchoir à linge. Il est moins pratique qu’un sèche-linge, certes, mais son utilisation réduit à coup sûr votre facture énergétique. Autrement, vous pouvez choisir d’utiliser le sèche-linge durant les heures creuses même si c’est assez pénible.

 

Rate this post