google pay
Accueil High-tech Google Pay, le côté obscur de la révolution

Google Pay, le côté obscur de la révolution

Google Pay, comme nous l’avons vu il y a quelques jours, s’apprête à faire une véritable révolution, avec de nombreuses nouvelles fonctionnalités et un engagement renouvelé pour conquérir le secteur des technologies de pointe. Mais il y aura quelques changements qui susciteront à coup sûr du mécontentement chez certains utilisateurs. Deux modifications en particulier, liés au transfert d’argent en direct entre un utilisateur et un autre.

Transfert entre utilisateurs : une commission appliquée

À partir de janvier, il ne sera plus possible d’utiliser le site web (pay.google.com) pour effectuer ce type d’opération ; la nouvelle version de l’application officielle sera nécessaire. En outre, une commission sera appliquée à ces transactions, qui étaient jusqu’à présent gratuites. Il est important de souligner que le transfert en direct d’argent d’un utilisateur Google Pay à l’autre, impliquera l’application d’une commission qui sera de 1,5 % du montant total, avec un minimum de 31 cents chaque fois que le transfert est effectué par carte de débit. Aucune commission si vous passez d’un compte bancaire à un autre, mais cela prendra plus de temps (entre 1 et 3 jours).

L’autre grand problème, explique Ron Amadeo d’Ars Technica sur Twitter, est que le nouveau service utilise le numéro de téléphone pour établir l’identité de l’utilisateur, au lieu du compte Google. N’oubliez pas qu’aux États-Unis, l’ancienne application Google Pay, qui pour nous est toujours l’actuelle, n’est plus disponible. Vous devez passer à la nouvelle version. Pour nous, la révolution des services viendra plus tard, Google n’a pas garanti de dates précises, mais elle aura probablement lieu en 2021 en Europe.