Résolutions 2K, 4K, 1080p, 1440p… qu’est-ce que ça signifie ?

Entre les nombreux types de résolutions disponibles pour les écrans de TV, ordinateurs smartphones ou tablette, on peut être très vite perdu. Nous allons tenter d’explique les signification et différences.

Pourquoi le 2K est-il associé au 1440p ?

Nous avons souvent utilisé 2K pour désigner la résolution 1440p, mais il s’agit d’une erreur de terminologie. Donc, à partir de maintenant, vous ne lirez plus « 2K » ici pour faire référence à la résolution de l’écran. Bien évidemment, nous l’utiliserons pour désigner le jeu vidéo de basket-ball. Nous allons expliquer ici pourquoi ce n’est pas le cas.

Pour éviter tout malentendu, lorsque nous disons 1440p, nous entendons la résolution de 2560 x 1440 pixels. Les termes 2K et 4K ne sont pas adaptés pour désigner des résolutions, mais des catégories de résolutions. Normalement, ils sont utilisés pour classer les résolutions en fonction du nombre de pixels horizontaux qu’elles comportent.

Les résolutions qui contiennent environ 2000 pixels horizontaux, par exemple 2048 x 1080 pixels, sont appelées « 2K ». Les éléments suivants entrent également dans cette catégorie :

  • 1920 x 1080
  • 1920 x 1200
  • 2048 x 1152
  • 2048 x 1536

Cela dit, 2560 x 1440 n’est pas 2K, mais 2,5K. Il est intéressant de noter que c’est le contraire de ce que nous pensons normalement. On parle de 2,5K car il s’agit de résolutions qui contiennent environ 2 500 pixels horizontaux. Comme autres exemples de 2.5K nous trouvons ceux-ci :

  • 2304 x 1440
  • 2400 x 1350
  • 2560 x 1080
  • 2560 x 1600

Il s’agit essentiellement d’un malentendu. Il s’agit d’une stratégie des entreprises pour faciliter la compréhension de certains concepts. Mais ils provoquent tout le contraire : des malentendus.

A quoi vraiment correspond la 4K ?

De nombreuses publicités affirment que « le 4K est quatre fois supérieur au 1080p », mais ce n’est pas le cas. Ainsi, « 2K est deux fois 1080p », mais ce n’est pas la même chose. C’est un cas classique où un mensonge est répété et devient la vérité. En fait, 2K représente 1,77 fois plus que 1080p, mais entrons dans le vif du sujet.

Dans le cas de la 4K, il s’agit d’une résolution de 3840 x 2160 pixels, appelée ainsi car elle correspond à une résolution d’environ 4000 pixels horizontaux. Le fait que « 4K correspond à 4 fois 1080p » est une pure coïncidence car, à mesure que l’on monte en résolution, cela disparaît.

Il s’agit donc d’une résolution 5K, soit 5120 x 2880 pixels. Ces 5000 pixels horizontaux sont à nouveau abrégés en « 5K ». Pour conclure avec le 8K de Samsung, il serait l’équivalent de 4 écrans 4K, mais n’est néanmoins pas appelé 16K, mais 8K car il possède environ 8000 pixels horizontaux. C’est le cas pour 7680 x 4320.

En bref, 1440p représente presque le double de 1080p, mais on ne l’appelle pas 2K, mais 2,5K. Nous vous conseillons de prêter plus d’attention aux résolutions elles-mêmes qu’aux classifications 2K, 4K, 5K ou 8K.

Qu’en est-il des écrans ultra-panoramiques ?

Il y a des panneaux qui sont ultra larges et qui ont un rapport d’aspect de 21:9, plutôt que de 16:9. Je comprends qu’il puisse y avoir une confusion avec 4K ou 5K. Pour dire qu’il n’existe pas de résolution « 4K ultra-panoramique » en tant que telle.

En revanche, des termes tels que « 1080p ultra widescreen » ou « 1440p ultra widescreen » fonctionnent et permettent d’exprimer avec précision la hauteur et la largeur de l’écran. Nous savons qu’il est un peu délicat d’utiliser les termes 2K, 4K ou 5K pour les écrans ultra-larges car nous ne sommes pas en 16:9, mais en 21:9.

Comme nous l’avons déjà dit, essayez de ne pas utiliser ces classifications car elles provoquent plus de confusion que de clarification.

Et la 720p c’est du 1K ou du 1.5K ?

Il est intéressant de noter que la cote de résolution « K » est associée aux résolutions de grande taille, et non à celles de petite taille. Dans le cas des 1280 x 720 pixels, aucun « K » n’y est associé, bien que la logique nous conduise à penser qu’il s’agit d’une dalle 1,5K. C’est certainement un peu exagéré.

Certains d’entre vous se disent peut-être : « Pourquoi ont-ils inventé le 2K, le 4K ou le 8K ? Tout ce qu’ils font, c’est mettre la pagaille ! La vérité est que oui, ils sont désordonnés, et c’est l’industrie cinématographique qui les a créés, mais jamais avec l’intention d’ajouter de la précision au sujet. Leur véritable objectif était d’utiliser les résolutions horizontales pour classer les images, car les films sont coupés verticalement avec les classiques barres noires horizontales.

Les fabricants de téléviseurs ont emprunté cette terminologie car elle semblait avoir un meilleur argument de vente. Lorsque vous êtes confronté à une résolution étrange ou inhabituelle, il est préférable de la dire en toutes lettres, plutôt que de l’associer à 2K ou 4K.

Nous espérons avoir levé tous les doutes, mais si vous en avez, commentez ci-dessous : quelle résolution avez-vous, et trouvez-vous la terminologie « K » déroutante ?

5/5 - (3 votes)