machine virtuelle
Accueil Informatique Machine virtuelle : comment ça marche ?

Machine virtuelle : comment ça marche ?

Les machines virtuelles vous permettent d’utiliser un système d’exploitation comme application de notre système d’exploitation actuel. On peut traiter une instance d’un système d’exploitation comme n’importe quel processus en cours : nous pouvons démarrer une machine virtuelle, l’arrêter, la suspendre ou la supprimer de notre OS.

Une machine virtuelle est très utile pour tester un autre système d’exploitation ou pour démarrer d’autres programmes d’OS par nous-mêmes. Par exemple, vous pouvez exécuter des applications conçues pour Windows sous macOS ou exécuter d’autres applications Linux sur un système Windows.

Qu’est-ce qu’une machine virtuelle ?

Une VM (Virtual Machine ou Machine Virtuelle) se comporte comme un ordinateur virtuel fonctionnant sur notre système d’exploitation actuel, appelé « hôte », et fournissant des ressources matérielles au système d’exploitation hôte, appelé « invité ». Avec quelques limitations, nous pouvons dire que le système d’exploitation hôte, n’aura pas la possibilité de savoir qu’il fonctionne dans un programme et non sur un ordinateur dédié.

Le disque entier du système d’exploitation hôte sera représenté par un fichier sur notre disque dur. En fonction des performances de notre ordinateur, vous pourrez installer et exécuter plusieurs systèmes d’exploitation simultanément ou décider de temps en temps sur lequel commencer, et cela d’un seul clic. On trouve de nombreux logiciels sur le marché comme VMware, Virtual Box ou Parallels.

vmware

Pourquoi utiliser une machine virtuelle ?

Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles utiliser une machine virtuelle en informatique sur son ordinateur personnel est utile. Voici quelques exemples de ce qu’il est possible de faire avec une machine virtuelle sur son ordinateur.

Test d’un nouveau système d’exploitation

Si vous voulez tester un système d’exploitation différent du vôtre ou une version ultérieure, vous pouvez le faire sans rien toucher à votre système actuel et sans le redémarrer ou partitionner le disque dur. Par exemple, c’est le moyen le plus sûr de tester Linux car si quelque chose tourne mal, vous pouvez à tout moment supprimer la machine virtuelle en la plaçant dans la corbeille.

Exécuter des logiciels non compatibles avec son OS

Lorsque nous devons utiliser un très vieux logiciel, il est possible qu’il ne puisse pas être exécuté sur la version du système d’exploitation de ordinateur actuel. La possibilité d’installer un ancien système d’exploitation tel qu’une machine virtuelle entre en jeu.

Par exemple, on peut avoir besoin d’un logiciel qui fonctionne sous Windows XP ou d’une version antérieure d’un programme que nous utilisons. Nous installons simplement Windows XP sur notre machine virtuelle et utilisons l’ancien programme dans une autre fenêtre d’OS.

fonctionnement virtual

Modifier son système d’exploitation sans risque

Pourquoi ne pas essayer une modification sur son ordinateur sans prendre de risques ? Par exemple, il est possible d’installer Windows 10 en tant que Machine Virtuelle fonctionnant sous Windows 10, et essayer toutes sortes de changements sur les fichiers et le registre, sans se soucier du fait que des dommages pourraient être causés. Encore une fois, la récupération et l’installation ne nécessitent que quelques clics.

Développer des programmes pour d’autres systèmes

Dans le cadre de son métier ou par apprentissage, certains utilisateurs ont besoin de développer en toute sécurité des logiciels. On peut le faire à l’intérieur de la machine virtuelle, sur un système complètement différent du vôtre. Les machines virtuelles simplifient l’ensemble du processus de développement, vous permettant de développer une application pour Windows, par exemple, en utilisant un ordinateur Mac.

Déplacer des systèmes d’exploitation

Les machines virtuelles sont représentées par des fichiers sur le disque ; à tout moment on peut les déplacer ou les copier sur un autre ordinateur. En utilisant le même programme pour créer des machines virtuelles ou un lecteur de machines virtuelles, vous pouvez exécuter un système d’exploitation sur un ordinateur différent de celui qui l’a créé initialement.

Confidentialité

On parle beaucoup de la protection de la vie privée et les machines virtuelles sont certainement l’une des méthodes les plus avancées et les plus sûres qui existent. Nous savons que notre adresse IP représente notre identité sur le Web lorsque nous sommes connectés à un Internet.

Il est tout à fait possible d’utiliser une machine virtuelle en combinaison avec une solution VPN, qui permet de maximiser l’anonymat. Vous pouvez choisir de dédier une machine virtuelle exclusivement à des usages privés ou pour toute activité que nous ne voulons pas exposer au monde.

Laissez votre avis