photoshop 30 ans
Accueil Informatique Photoshop fête ses 30 ans : histoire et nouvelles fonctionnalités

Photoshop fête ses 30 ans : histoire et nouvelles fonctionnalités

Si vous vous rappelez le temps où Photoshop n’existait pas, c’est que vous n’êtes assurément pas un millénial. Car le logiciel de retouche photos a été créé en 1987 par deux frères, Thomas et John Knoll, puis commercialisé en 1990 par Adobe, sous la licence 1.0 de Photoshop. Le tout tenait sur une disquette de 3,5 pouces dédiée au Macintosh (sur la plateforme duquel il avait été imaginé et programmé trois ans plus tôt sous le nom initial de « Display »). Et en trente ans, il y a de nombreuses personnes qui ont grandi et sont devenus célèbres, sans avoir jamais vécu un seul jour de leur vie sur une planète sans Photoshop.

Photoshop : une image de marque

adobe photoshop 2020Le logiciel californien d’édition d’images et de retouches, a eu différentes incarnations, des formes, des motifs, des buts et des utilisations variés. Adobe l’a modelée comme de l’argile tout en transformant son modèle économique. Et bien qu’au fil du temps, l’entreprise de San José, au cœur de la Silicon Valley, ait tenté à plusieurs reprises de faire passer d’autres marques et d’autres produits devant Photoshop (sous forme de « suites créatives »), Photoshop est resté le produit d’image qui donna à Adobe, une notoriété comparable peut-être à celle de Coca-Cola.

Dans presque toutes les langues du monde, on utilise le terme « photoshopper » pour indiquer l’acte de transformer numériquement une image. Ce n’est peut-être qu’aujourd’hui que Photoshop perd une partie de son rôle central dans l’imaginaire. Le logiciel est souvent cité dans des manipulations numériques de plus en plus fréquentes. Le savoir-faire de l’artisan numérique, qui a appris à manipuler le logiciel à l’aide de la souris, d’une tablette graphique, du stylo numérique et de mille autres astuces, est souvent entachés par des scandales de photos truquées.

L’arrivée des intelligences artificielles

Le métier de photographe, est une profession sérieusement menacée d’obsolescence à cause de la pléthore d’intelligences artificielles faisant leur apparition. Ces I.A. sont non seulement formées, reconnaissent les visages, mais peuvent désormais gérer le détourage d’une photo automatiquement et en temps réel, gérer les niveaux, les tampons, les masques et bien d’autres fonctionnalités avancées.

Photoshop, est l’un des rares programmes créatif qui a été à la portée de tous. Tous ceux qui ont un ordinateur et au moins une photo numérique à retoucher, ont tôt ou tard risqué de l’utiliser. Certainement dans une version pirate, au regard des tarifs « pro » de ses produits. Photoshop a certainement contribué à une bonne partie de la révolution numérique d’Apple avec son Mac, ses interfaces graphiques et sa souris. Au fil des ans, Photoshop a été copié, utilisé et piraté encore plus que le tableur Excel. Ainsi, alors que Photoshop était téléchargé ou acheté pour effectuer de simples découpages et changements de format des images, une partie des utilisateurs professionnels contribuaient à faire entrer le logiciel dans le monde des outils professionnels incontournables.

Photoshop est le logiciel qui étroitement lié à la fortune d’Adobe, et inversement. Pendant de longs moments de son histoire, Adobe a lié sa vie à la fortune de Photoshop, un élément central de sa Creative Suite, et un objet mystérieux qui également fini par atterrir sur les tablettes et les smartphones. Peu de gens, cependant, se souviennent que beaucoup d’outils dans Photoshop, telles que les calques, les pinceaux, les outils de découpe et autres, ne sont pas des inventions des frères Knoll mais de véritables schémas conceptuels, voire des analogies, pour capter un public professionnel qui a dû apprendre à utiliser cet outil.

La conquête du monde photographique

sony alpha 5100Il y a deux ou trois décennies, les personnes chargées du montage des photos étaient des graphistes et spécialistes, qui développaient et travaillaient les photos dans une chambre noire. Aujourd’hui, une certaine partie de la population pense qu’un film photographique est « authentique » et « immuable », si « authentique » que nous devrions prendre un recul d’une trentaine d’années, pour nous rappeler comment les opérateurs en chambre noire, travaillaient la photo et lui donnaient vie.

Ces manipulations sophistiquées et authentiques, sont dans certains cas plus naturelles que les extraordinaires choses, que l’on peut faire aujourd’hui avec les outils numériques. Mais ce fut le désir de Knoll puis d’Adobe, de conserver intact cet ensemble de métaphores des chambres noires ; équivalent à l’ensemble des métaphores de bureau qui caractérise Windows, avec ses « bureau », « dossiers », « documents » et « corbeille » ; qui a rendu l’utilisation de Photoshop si complexe.

Nouvelles fonctionnalités de Photoshop

À l’occasion de son trentième anniversaire, Photoshop vient greffer trois nouvelles fonctionnalités à destination de ses versions iPad et Desktop pour les utilisateurs. On trouve tout d’abord une amélioration des performances. Plus rapide, fluide et réactive, cette version du logiciel, permet de travailler avec encore plus de souplesse sur les projets volumineux.

selection objets

On voit l’arrivée d’une nouvelle fonction de remplissage. En fonction du contenu, elle permet d’effectuer des sélections multiples, en réduisant le nombre de clics et sans jamais sortir de son espace de travail. Le filtre Flou de l’objectif a été amélioré, et offre encore plus de réalisme. Il est désormais possible de flouter une partie du plan au choix : premier ou arrière plan et même un fragment de l’mage si vous le souhaitez.

Selon la version, tablette ou Destop, de nouvelles autres fonctionnalités voient le jour. Photoshop, permet de sélectionner des objets, ajouter des paramètres de texte ou encore améliorer sensiblement la vitesse de téléchargement dans le Cloud. Le workflow entre PC et tablette est désormais plus fluide et rapide.