Lancement réussi pour Warzone 2.0.

C’était une sortie extrêmement attendue, mais tout aussi redoutée par les plus fidèles joueurs de Call of Duty et de son désormais traditionnel jeu de battle royale. Warzone 2 est sorti dans le courant du mois de novembre et quelques semaines après son arrivée sur les bibliothèques de jeu, le jeu édité par Activision semble être une réussite. Les efforts de l’impressionnante entreprise américaine ont été récompensés avec une fidélité reconnue des joueurs historiques et l’arrivée de nouveaux, tous attirés par le jeu. 

Avec encore plusieurs choses à gérer entre son opus classique et la version 2 de Warzone, Activision signe toutefois une réussite qui devrait durer plusieurs mois et même, s’immiscer en haut de l’activité vidéoludique en 2023.

Que pouvons-nous déjà conclure sur Warzone 2 et à quoi faut-il s’attendre lors des prochaines semaines ?

Les joueurs ont fait part de leur satisfaction

Légende : Les joueurs ont fait part de leur satisfaction 

Une nouvelle mécanique de jeu approuvée par les puristes

Pour beaucoup, le premier opus de Warzone, lancé début 2020, laissait place à des possibilités presque pharaoniques pour des trick shots et d’éventuelles actions indécentes. Pour les joueurs férus de ce genre de prestations, le passage à Warzone 2 a pu être décevant dans un premier temps. Pour les autres et les véritables puristes, ceux qui apprécient le réalisme d’un FPS, la joie est tout autre ! Warzone reprend des bases logiques et véritablement réalistes sur chaque mouvement effectué par le joueur grâce à la nouvelle mécanique de jeu. 

Le temps d’adaptation est de ce fait, un peu plus long qu’à l’accoutumée et de nombreux bons joueurs du premier opus ne parviennent pas encore à se faire à cette nouveauté après des heures de jeu sur Verdansk, Caldera et autres modes de Warzone 1. À ce sujet, l’évolution esthétique et technique de la carte est elle aussi, une réussite.

Al-Mazrah gomme les erreurs du passé

Troisième carte battle royale de l’histoire de la franchise et cinquième si l’on compte les modes résurgences, Al-Mazrah va peut-être réussir à faire oublier Verdansk aux joueurs nostalgiques des prémices de ce jeu, gratuit depuis son lancement.

Lancement réussi 

Plus grande carte jamais créée par Call of Duty, cet espace mêlant déserts, villes et autres passages aquatiques a de grands atouts à faire valoir pour un jeu en battle royale.

Sa diversité est un immense atout et elle partage ce point avec Verdansk, sans cesse prise en comparaison par les utilisateurs. En apprenant des erreurs mises en avant sur Caldera, la deuxième carte du nom, Activision a réussi son coup esthétiquement et techniquement sur ce nouveau jeu.

Quelques bugs : du classique sur Call of Duty 

Un jeu Call of Duty n’entrerait pas dans ses standards sans ses presque traditionnels problèmes de lancement ! En cause cette fois-ci, d’importants problèmes sonores dans les échanges entre groupes sur le jeu. Un problème fréquemment observé sur les serveurs et ce, par tous les types de joueurs. 

Si ces problèmes audio et ceux liés aux discussions de groupe continuent dans les prochaines semaines, Activision devrait prendre exemple sur certaines plateformes, également réputée pour ses « home games ». En effet, Warzone n’est pas la seule plateforme en ligne qui permet aux joueurs et aux amis de se rejoindre et de créer des canaux de groupe. La plateforme de poker le fait depuis bien longtemps et jusqu’à présent, il s’agit d’une vraie référence sur la toile et même globalement, pour les autres jeux en ligne.

Des événements fortement attendus

Call of Duty a fréquemment établi sa légende grâce à divers événements organisés au sein même des jeux. Ce fut le cas sur les opus classiques, mais également sur Warzone depuis son lancement. Avec des modifications progressives sur la carte, des événements et modes particuliers sur une durée limite ou probablement, l’arrivée d’un nouveau mode de résurgence, Warzone 2 devrait également être une réussite au long terme. Pour cela, Activision devra réussir à fidéliser les nouveaux joueurs et continuer de divertir les plus anciens.

Rate this post