Accueil Maison Connectée Apple fait breveter un chauffe-lit connecté et intelligent pour surveiller le sommeil

Apple fait breveter un chauffe-lit connecté et intelligent pour surveiller le sommeil

On parle depuis longtemps maintenant, de la possibilité que watchOS (le système d’exploitation de l’Apple Watch) offre une nouvelle fonction de surveillance de la qualité du sommeil. Et il semble que la prochaine version de la montre connectée signée de la firme de Cupertino (L’Apple Watch 6), pourrait bien en être équipée. Mais il semble toutefois, que d’autres projets liés au sommeil soient également en cours à Cupertino, comme le démontre un brevet déposé à l’USPTO.

Beddit-Sleep-Monitor
Accessoire Beddit Sleep Monitor commercialisé en 2018

Trois ans se sont écoulés depuis qu’en 2017, Apple a racheté Beddit, une société finlandaise spécialisée précisément dans le développement et la production d’appareils dédiés à la surveillance du sommeil. Entre-temps, Beddit, sous la direction de Cupertino, a mis au point une sorte de bandeau fine à placer sous le drap, capable de recueillir et d’enregistrer des données telles que la durée du sommeil, le rythme cardiaque, la respiration, mais aussi des paramètres environnementaux comme la température et l’humidité de la pièce.

Une évolution majeure du capteur de sommeil

Le brevet dont nous parlons aujourd’hui suggère que Cupertino envisage d’étendre les capacités de cette technologie. Comme nous l’avons lu dans le document, Apple ne semble pas convaincu que la surveillance du sommeil soit une fonction à associer uniquement aux appareils portables, comme peut l’être l’Apple Watch, pour une question de confort.

patent apple

C’est pourquoi le dispositif décrit par le brevet doit également être appliqué sur le lit, et laisse donc l’utilisateur libre de tout encombrement. Mais contrairement au produit lancé en 2018, il semble être plus qu’un simple groupe de surveillance, mais un véritable chauffe-lit connecté, puisqu’il fait explicitement référence à un « chauffage ou refroidissement actif« . En outre, l’appareil serait en mesure d’enregistrer et de reconnaître davantage d’utilisateurs, à partir des différences entre les données qu’il est capable de collecter. Des données qu’il peut ensuite partager avec les appareils de l’écosystème Apple, comme les iPad ou iPhone.

Les brevets, et vous le savez désormais, ne se traduisent pas toujours en réalité commerciale. Dans ce cas, cependant, nous sommes confrontés à un produit qui semble être l’évolution naturelle d’un autre produit, déjà existant. Et il est alors possible qu’Apple le commercialise tôt ou tard, peut-être toujours sous la marque Beddit.