Réseau WiFi
Accueil Maison Connectée 10 conseils pour sécuriser son réseau WiFi

10 conseils pour sécuriser son réseau WiFi

Grâce à notre environnement de plus en plus moderne, nos maisons sont désormais remplies de divers gadgets et équipements qui nécessitent une connexion internet. Notre dépendance accrue à l’égard d’internet pour relier tous nos appareils, qu’il s’agisse de notre ordinateur, de notre tablette, de notre téléphone ou de notre téléviseur, a ouvert la porte à diverses menaces et problèmes de sécurité.

De nombreux utilisateurs ne sont tout simplement pas conscients des menaces de sécurité que ces appareils peuvent représenter s’ils ne sont pas protégés de manière adéquate par un réseau WiFi sécurisé. Nous ne laisserions jamais notre porte d’entrée non verrouillée, mais laisser nos réseaux WiFi non verrouillés nous expose aux mêmes menaces de sécurité.

Les pirates informatiques sont opportunistes, attendant d’exploiter la moindre faille de sécurité pour lancer une attaque ciblée. Ils peuvent voler des informations personnelles et financières, infecter vos appareils avec des virus et des logiciels malveillants, commettre des actes de cybercriminalité depuis votre appareil ou lancer une attaque par déni de service distribué (DDOS) s’ils obtiennent l’accès à votre réseau domestique.

Pour empêcher les attaquants d’entrer et protéger vos données, il est essentiel de sécuriser votre réseau domestique.

Il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour défendre votre domicile et le garder à l’abri des pirates :

1. Modifiez votre nom d’utilisateur et votre mot de passe par défaut

Modifier le nom d’utilisateur et le mot de passe par défaut en quelque chose de plus sûr est la première étape, et la plus cruciale, pour sécuriser votre réseau WiFi domestique.

Les pirates peuvent facilement trouver ces mots de passe par défaut en ligne, car les fournisseurs de services WiFi émettent automatiquement un nom d’utilisateur et un mot de passe pour le réseau. Ils peuvent modifier le mot de passe comme ils le souhaitent, verrouiller le propriétaire et détourner le réseau s’ils y ont accès.

En modifiant le nom d’utilisateur et le mot de passe, les pirates auront plus de mal à déterminer à qui appartient le WiFi et à accéder au réseau. Les pirates utilisent des outils sophistiqués pour tester des milliers de combinaisons possibles de mots de passe et de noms d’utilisateur. Il est donc essentiel de choisir un mot de passe fort qui comprend des lettres, des chiffres et des symboles.

2. Activez le cryptage des réseaux sans fil

L’un des moyens les plus efficaces de protéger les données de votre réseau est d’utiliser le cryptage. Le cryptage brouille vos données ou le contenu d’un message pour empêcher les pirates de le déchiffrer.

WPA2 est le type de cryptage le plus sûr pour votre réseau WiFi domestique. Si vous disposez d’appareils plus anciens (jusqu’à dix ans), il se peut qu’ils ne soient pas compatibles avec WPA2. Vous devrez donc les mettre à niveau pour bénéficier d’une sécurité et d’une vitesse accrues.

Consultez les paramètres de votre réseau et les attributs sans fil pour voir si votre routeur utilise le cryptage WPA2. Lorsque vous rejoindrez un réseau sans fil, vous pourrez choisir l’option de cryptage appropriée.

3. Utilisez un VPN

Un VPN est un réseau qui vous permet d’interagir en privé sur un réseau non crypté et non sécurisé. Un VPN crypte vos données, ce qui rend impossible pour un pirate de voir ce que vous faites en ligne ou où vous êtes.

Un VPN modifie également votre adresse IP, ce qui donne l’impression que vous accédez à votre ordinateur depuis un autre endroit que votre domicile. Il peut être utilisé sur un ordinateur portable, un téléphone ou une tablette en plus d’un ordinateur de bureau.

4. Cachez votre réseau à la vue de tous

Vous serez invité à créer un nom de réseau visible par le public, également appelé SSID, lorsque vous configurerez pour la première fois votre réseau domestique (Service Set identifier). La majorité des appareils sont livrés avec un nom de réseau par défaut attribué par le fabricant. Si vos voisins possèdent des équipements du même fabricant, il est probable qu’ils aient le même SSID, ce qui peut être un cauchemar en matière de sécurité si les deux réseaux ne sont pas cryptés.

La dissimulation du SSID est une fonction qui vous permet de cacher le nom de votre réseau aux personnes se trouvant dans votre voisinage immédiat. En modifiant le nom par défaut, il est beaucoup plus difficile pour un pirate de savoir quel est votre routeur, ce qui réduit le risque d’attaque.

5. Désactivez votre réseau WiFi lorsque vous n’êtes pas chez vous

Désactiver votre réseau domestique lorsque vous n’êtes pas chez vous peut sembler simple, mais c’est l’un des moyens les plus simples de sécuriser votre réseau contre les agressions. Il n’est pas nécessaire que votre réseau WiFi domestique reste actif 24 heures sur 24, sept jours sur sept. En désactivant votre WiFi lorsque vous quittez la maison, vous réduisez les risques que des pirates opportunistes s’introduisent dans votre réseau domestique en votre absence.

6. Maintenez le logiciel de votre routeur à jour

Le logiciel WiFi doit être mis à jour pour assurer la sécurité du réseau de votre maison. Comme tout autre type de logiciel, le micrologiciel du routeur peut comporter des failles que les pirates sont impatients d’exploiter. Comme la plupart des routeurs ne disposent pas d’une fonction de mise à jour automatique, vous devez mettre à jour manuellement le logiciel pour assurer la sécurité de votre réseau domestique.

7. Utilisez des pare-feu

La plupart des routeurs WiFi sont dotés d’un pare-feu réseau intégré qui protège les connexions à large bande et empêche les attaques de réseau par des intrus. Ils ont également la possibilité d’être désactivés, alors assurez-vous que le pare-feu de votre routeur domestique est activé pour offrir une couche de sécurité supplémentaire à votre sécurité domestique.

8. Placez le routeur au centre de votre maison

De nombreux propriétaires ignorent que l’emplacement de leur routeur peut affecter la sécurité. Si votre routeur se trouve près d’une porte ou d’une fenêtre, votre signal WiFi est plus susceptible d’être intercepté par une personne mal intentionnée. Pour renforcer la sécurité de votre réseau WiFi domestique, placez votre routeur aussi près que possible du centre de votre maison. Cela limitera la probabilité que des pirates se connectent à votre réseau.

9. Activez le filtrage des adresses MAC

L’adresse physique, également connue sous le nom d’adresse MAC (Media Access Control), est une identification unique que l’on trouve sur la plupart des routeurs à large bande. En limitant le nombre d’appareils qui peuvent se connecter au réseau domestique, cette adresse tente de renforcer la sécurité. Les propriétaires peuvent indiquer les adresses MAC de tous les appareils de leur maison, et le réseau n’acceptera que les connexions provenant de ces adresses autorisées. Cela ajoute un degré supplémentaire de protection contre les pirates informatiques.

10. Désactiver l’administration à distance

La fonction d’administration à distance d’un routeur est une autre technique permettant aux pirates d’accéder à une connexion réseau domestique. Toute personne se trouvant à une distance raisonnable de votre domicile peut accéder à vos paramètres WiFi et les modifier via l’administration à distance. Il est préférable de désactiver cette option si vous n’avez pas besoin de vous connecter à votre routeur WiFi à distance. Pour ce faire, rendez-vous dans la zone d’administration des paramètres WiFi et appuyez sur le bouton de désactivation.

MetaCompliance est spécialisé dans le développement de la formation de sensibilisation à la cybersécurité la plus efficace qui soit. Pour plus d’informations sur notre grande variété de formations de sensibilisation à la cybersécurité, veuillez nous contacter.

Rate this post
close

Oh bonjour 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir chaque mois nos derniers articles dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas et vous pouvez vous désabonner à tout moment.