Fossil GEN 6 : que vaut cette montre connectée élégante

La Fossil GEN 6 n’est pas la mise à jour que j’espérais car Wear OS 3 n’est pas disponible au lancement et seul le Snapdragon Wear 4100+ est digne d’intérêt. Cependant, bien qu’elle ait un design élégant, un processeur rapide et une grande vitesse GPS, la montre ne suffit pas à convaincre les consommateurs de choisir la Fossil GEN 6 plutôt que la Samsung Galaxy Watch 4.

Promo -40%
  • Wear OS by Google fonctionne sur les téléphones équipés de la dernière version d’Android (à l’except...
  • Plus de 24 heures, mode d’économie de plusieurs jours,En fonction de l’utilisation et après installa...
  • Écran toujours allumé désormais plus lumineux et plus coloré; Des milliers de cadrans pour personnal...
amazon
Mise à jour le : 4 février 2023 5 05 24 02242 Depuis : Amazon Product Advertising API
Promo -19%
  • Wear OS by Google fonctionne sur les téléphones équipés de la dernière version d’Android (à l’except...
  • Plus de 24 heures, mode d’économie de plusieurs jours,En fonction de l’utilisation et après installa...
  • Écran toujours allumé désormais plus lumineux et plus coloré; Des milliers de cadrans pour personnal...
amazon
Mise à jour le : 4 février 2023 5 05 24 02242 Depuis : Amazon Product Advertising API
  • Wear OS by Google fonctionne sur les téléphones équipés de la dernière version d’Android (à l’except...
  • Plus de 24 heures, mode d’économie de plusieurs jours,En fonction de l’utilisation et après installa...
  • Écran toujours allumé désormais plus lumineux et plus coloré; Des milliers de cadrans pour personnal...
Mise à jour le : 4 février 2023 5 05 24 02242 Depuis : Amazon Product Advertising API

Introduction

Avec la Fossil GEN 6, Fossil réintroduit sa ligne de montres connectées haut de gamme sur le marché. Mais est-elle nettement plus performante que la charmante Fossil GEN 5 ?

La série Fossil GEN n’a pas connu de nouvelle sortie depuis très longtemps. En termes de cycle annuel de la technologie, la sortie de la Fossil GEN 5 à la fin de 2019 semble se produire dans une autre période. Avant que le crucial chipset Snapdragon Wear 4100 ne fasse ses débuts, Wear OS 3, le système d’exploitation qui équipe aujourd’hui l’excellente Samsung Galaxy Watch 4, n’était qu’une notion.

Fossil a démontré son implication continue sur le marché des montres connectées en créant des wearables pour d’autres entreprises de mode. Cela montre que l’entreprise a suivi les tendances du marché, puisque la Fossil GEN 6 comporte un certain nombre de mises à jour significatives.

Le principal problème est que Wear OS 3 est actuellement indisponible pour la Fossil GEN 6, avec une mise à jour prévue pour un certain temps en 2022. La Fossil GEN 6 est-elle suffisamment performante pour mériter une mise à niveau, jusqu’à la sortie de cette mise à jour ? Après avoir mis la montre à l’épreuve, nous avons la solution.

Design et affichage

L’écran de la Fossil GEN 5 n’a subi que des améliorations mineures, mais il est toujours facile à lire à l’extérieur.
Il existe de nombreuses variantes pour s’adapter à différents styles.

La réputation de Fossil dans le secteur de la mode est l’un de ses meilleurs atouts sur le marché des montres connectées. Seuls des ajustements mineurs du design, plutôt qu’une refonte totale, ont été entrepris pour le successeur de la Fossil GEN 5 en raison du fait qu’elle était déjà plutôt attrayante.

Fossil GEN 6 design

La couronne tournante est désormais protégée par une fine couche de boîtier de chaque côté, et les cornes supérieures et inférieures ont été légèrement épaissies par rapport au modèle GEN 5. En outre, le bord de la montre présente une texture qui, malheureusement, suggère la présence d’une lunette tournante. Tout cela se traduit par un design légèrement plus sûr que le dispositif de l’itération précédente.

Fossil a choisi de continuer avec l’écran, ce qui est regrettable car une mise à niveau aurait vraiment aidé. L’écran AMOLED de 1,3 pouce n’est pas terrible, mais lorsqu’on le compare à la résolution et à la luminosité maximale de la Galaxy Watch 4, la GEN 6 commence à ne plus ressembler à l’avancée qu’elle doit être pour assurer sa place en 2021.

Fossil GEN 6 ecran

Bien que j’admette que la version en silicone noir de la montre – celle présentée dans cet article – est peut-être l’option la moins accrocheuse disponible, l’écran est toujours assez facile à lire à l’extérieur, et la couronne tournante est aussi premium que jamais. Je vous suggère donc de regarder les autres styles proposés par Fossil si vous voulez quelque chose d’un peu plus élégant.

Caractéristiques et efficacité

Le Snapdragon Wear 4100+ est enfin arrivé sur une montre Fossil, faisant de la GEN 6 la première montre connectée non produite par Mobvoi à le contenir. Cela semble être le déploiement de chipset le plus lent à ce jour. Comparé au Wear 3100, le chipset le plus récent fait paraître Wear OS, et même Wear OS 2, sous son meilleur jour.

Le passage d’une application à l’autre est simple, et je n’ai presque jamais de décalage de la montre. C’est une formidable avancée technologique. Cependant, du point de vue du consommateur, ce chipset est la seule amélioration significative depuis la Fossil GEN 5.

Il semble juste un peu étrange que, environ un an après le lancement de la TicWatch Pro 3 en tant que première montre Wear 4100, Fossil tente toujours de réaliser la même ruse avec la GEN 6, malgré le fait que tout le monde se concentre maintenant sur les capacités de Wear OS 3. La Fossil GEN 6 aurait pu faire partie des meilleures montres connectées de l’année si elle avait été lancée avec le système d’exploitation Wear OS 3 et le chipset 4100+. Cependant, seul le premier est présent au lancement, et le second ne sera pas là avant la fin de l’année 2022.

Fossil GEN 6 OS

Certains pourraient faire valoir que le fait de savoir que Wear OS 3 sera un jour disponible pour la Fossil GEN 6 est suffisant, mais pour l’instant, cela signifie qu’il n’y a pas beaucoup de raisons de choisir cette montre connectée plutôt que la Galaxy Watch 4. La Fossil GEN 6 a encore un pied dans le passé, du moins pour l’instant, tandis que ce dernier appareil donne l’impression d’être entièrement tourné vers l’avenir des wearables.

Tout n’est pas horrible, cependant. Spotify a enfin rendu possible la lecture de musique hors ligne après une longue période sans aucun moyen de le faire (RIP Google Play Music), et lorsqu’il est utilisé en conjonction avec le Wear 4100+, le logiciel mis à jour fonctionne parfaitement sur la Fossil GEN 6. J’étais impatient de savoir si le nouveau logiciel Amazon Alexa intégré à la montre pouvait faire la même réclamation, mais j’ai été déçu d’apprendre qu’il est « à venir ».

Le suivi GPS se déplace remarquablement rapidement – je veux dire, incroyablement rapidement. La Fossil GEN 6 a été capable d’établir instantanément une connexion GPS lors de plusieurs tests, ce que je n’ai jamais vu sur aucun autre wearable auparavant. Je ne sais pas quelle magie opère en coulisses pour que cela se produise, mais je suis impressionné que cela se produise à ce point.

Un capteur d’oxygène sanguin a été ajouté à la Fossil GEN 6, qui emprunte également une page à l’Apple Watch. Mon opinion sur l’engouement pour le SpO2 n’a pas vraiment changé ; même si cette fonctionnalité peut être utile pour certains, à moins que vous ne souffriez d’un problème de santé qui vous oblige à garder votre taux d’oxygène sanguin sous contrôle ou que vous aimiez partir en randonnée un week-end sur deux, vous ne l’utiliserez pas aussi fréquemment qu’un cardiofréquencemètre.

La sélection de cadrans de montre disponibles sur la Fossil GEN 6 est quelque peu limitée. Les cadrans de montre Fossil ont toujours été un symbole d’honneur, s’appuyant sur le sens de la mode de la marque pour produire des designs frappants qui laissent une impression durable. Pour une raison quelconque, on ne peut pas en dire autant de la collection GEN 6.

Plusieurs visages de montres analogiques sont proposés ici, ce qui n’est pas nécessairement un problème – mais c’en est un car il n’y a pas grand-chose pour les distinguer les uns des autres. Après en avoir vu un, vous les avez essentiellement tous vus. Il existe quelques visages numériques divertissants cachés dans des menus, mais aucun d’entre eux, à mon avis, ne se rapproche des visages de la Galaxy Watch 4. Ils ne sont tout simplement pas aussi créatifs que ce que vous pourriez attendre de Fossil.

Fonctionnalités pour le sport

Des sociétés comme Mobvoi et Montblanc ont tenté d’installer leur propre logiciel de fitness au-dessus de l’expérience Wear OS afin de contourner l’expérience de fitness assez moyenne que Wear OS donne à travers Google Fit, et maintenant Fossil suit leurs traces. Cela est évident à partir du visage de montre par défaut de la GEN 6, qui affiche l’heure ainsi que de nombreuses métriques telles que votre fréquence cardiaque, la récupération de l’exercice en cours, la fréquence cardiaque, et même votre sommeil.

Fossil GEN 6 tracking

C’est fantastique de voir le suivi du sommeil inclus d’emblée, et même s’il est loin d’être aussi riche en fonctionnalités que ce que vous obtiendrez sur les montres Huawei (il n’y a pas de conseils écrits pour accompagner vos données de sommeil), son existence est néanmoins appréciée. Il en va de même pour la récupération d’entraînement, qui est généralement disponible sur des montres plus coûteuses de Garmin et Coros. Son inclusion ici, cependant, est un rappel bienvenu que le repos et la récupération sont tout aussi cruciaux pour votre capacité à être performant pendant les entraînements.

Le tracker de fitness intégré est une occasion manquée. Ce logiciel propriétaire, divisé en deux catégories (entraînements en intérieur et en extérieur), classait automatiquement tout ce que je faisais comme une course, que ce soit intentionnel ou non. Les exercices sur les rameurs et les vélos étaient inutiles car, aux yeux du Fossil GEN 6, j’avais utilisé le tapis de course pendant tout ce temps. J’ai fini par utiliser Google Fit, car je sais reconnaître une cause perdue quand j’en vois une, et j’y ai découvert une expérience de suivi de la condition physique beaucoup plus précise.

Le Fossil GEN 6 a été capable de capturer des données raisonnablement précises par rapport à un cardiofréquencemètre de poitrine. J’ai atteint une fois un pic de 181 BPM et une moyenne de 140 BPM en courant à l’extérieur. En comparaison, la Fossil GEN 6 a enregistré un pic de 182 BPM et une moyenne de 139 BPM, et des tests supplémentaires ont donné des résultats cohérents avec ces chiffres.

L’autonomie d’une batterie

La campagne visant à améliorer l’autonomie de la batterie sur les appareils Wear OS est en partie due à Fossil. La GEN 5 a introduit plusieurs modes de batterie pour vous aider à tirer le meilleur parti de chaque charge, mais depuis, d’énormes progrès ont été réalisés, notamment par Mobvoi avec l’autonomie d’environ deux jours de la TicWatch Pro 3.

C’est pourquoi j’étais intéressé par les progrès réalisés par Fossil au cours des deux années écoulées depuis la GEN 5. Malheureusement, ce n’est pas grand-chose. J’ai pu aller de 6 h 30 du matin à 11 h 30 du soir en utilisant l’option de batterie « quotidienne », qui fait que la montre fonctionne à pleine capacité, avec environ 18 % de batterie restante.

Fossil GEN 6 batterie

Cela résulte de l’enregistrement d’une séance d’entraînement, de la réception de nombreuses notifications tout au long de la journée et de l’utilisation de l’écran à pleine luminosité, ce que je recommande vivement car l’option moyenne est un peu trop faible. Cela a suffi pour me ramener à la maison en toute sécurité, mais cela a détruit tout rêve d’une série de victoires de deux jours pour une montre connectée Fossil.

Vous devrez faire quelques sacrifices si vous voulez vraiment atteindre l’objectif de deux jours. La GEN 6 peut fonctionner pendant deux jours en passant en mode batterie « étendue », mais cela signifie qu’il faut renoncer à des fonctions comme l’écran toujours allumé, l’inclinaison pour se réveiller, le suivi des pas, etc.

Notre verdict

Avec la Fossil GEN 6, il semble que l’engagement de Fossil à porter le flambeau Wear OS s’estompe. Fossil a toujours été l’une des rares entreprises à vouloir le faire. La puce Wear 4100+ de la GEN 6 offre des performances tout à fait décentes, et les temps de connexion GPS sont parmi les plus rapides que j’ai jamais vus. Le problème est qu’il n’y a pas grand-chose à dire pour une mise à jour qui est en développement depuis deux ans.

Les cadrans de montre intégrés manquent clairement d’élégance, et la superposition de fitness intégrée est incohérente. Cependant, le défaut flagrant est l’absence de Wear OS 3, malgré le fait que l’autonomie de la batterie a maintenant chuté derrière beaucoup de ses rivaux. Dans un an, la Fossil GEN 6 sera peut-être une montre complètement différente, mais pour l’instant, elle n’a pas le même attrait que la Galaxy Watch 4 ou même la TicWatch Pro 3.

Rate this post