Accueil Smartphone Samsung Galaxy Z Flip : le 2ème smartphone pliable de la marque

Samsung Galaxy Z Flip : le 2ème smartphone pliable de la marque

Vous faites partis peut-être des très nombreuses personnes à penser qu’elle ne mettra jamais plus de 1000 euros dans un smartphone. Que si vous deviez choisir un smartphone haut de gamme, votre choix se porterait sur un terminal de l’année dernière comme le Mi 9T Pro, le Huawei P30, le Galaxy S10e ou encore le Zenfone 6. Il est vrai que le prix très élevé des nouveaux smartphones dits one-day (une journée de batterie seulement) nous paraît souvent injustifié, surtout que les différences entre une génération et la suivante sont souvent minimes.

Si une marque comme Samsung investit des millions d’euros, dans la recherche et le développement pour créer quelque chose de véritablement nouveau, un design alternatif, qui bouscule les codes et offre quelque chose de différent, il est normal que cette exclusivité se paye à un prix plus fort. Si nous n’avions pas cette nouvelle gamme dite « ultra premium » comme celle créée par les différents Samsung Galaxy Fold, Motorola Razr et Galaxy Z Flip, nous serions destinés à un univers mobile de plus en plus ennuyeux. Découvrons sans plus attendre, ce que le nouveau smartphone pliable, concurrent direct du Motorola Razr, peut nous offrir.

Première prise en main du Z Flip

Photo de samsung-galaxy-z-flip-noir-ou-violet

Samsung Galaxy Z Flip Noir ou violet

Meilleurs prix

  • boulanger 1,500.00 € Voir boulanger
  • darty 1,500.00 € Voir darty
  • fnac 1,500.00 € Voir fnac
Les prix ont été mis à jour par Selectronic le 01/06/2020. Ils s'entendent hors frais de livraison. Seuls les tarifs affichés en boutique font foi.

Le design de la coque proposé par Samsung sur son Galaxy Z Flip est presque parfait, la charnière qui permet l’ouverture sous différents angles est une valeur ajoutée à ne pas sous-estimer. Exactement comme cela s’est produit au fil des ans avec les ordinateurs portables. Mais attention , si nous devions imaginer un Galaxy Z Flip de nouvelle génération, un double pli permettant une rotation de 360°, nous semblerait plus judicieux. Il permettrait d’utiliser le terminal beaucoup plus, lorsqu’il est fermé.

Nous avons regardé des vidéos, lu des articles, échangé des conversations par sms, et on s’habitue assez rapidement à ce nouveau format pliable du Z Flip. Il faut également souligner la robustesse de l’ensemble de la structure qui me permet, de garder le smartphone ouvert comme un téléphone traditionnel, ou non. L’atout majeur de ce smartphone pliable est selon nous, de pouvoir combler un grand nombre d’utilisateurs. Ceux qui préfère avoir leur téléphone ouvert à 90°, les autres qui préfèreront les grandes dalles, etc.

L’écran : fragile ?

samsung galaxy z flip

Samsung a créé pour le nouveau Galaxy Z Flip une nouvelle dalle au nouveau format 21,9:9 très étroite et longue, protégée par un verre Ultra Thin Glass (ou UTG, littéralement ultra mince). Cette dalle AMOLED d’une dimension de 6,7 pouces avec une définition Full HD+ (2636 x 1080 pixels) offre un toucher agréable. Le verre de seulement 0,03 mm d’épaisseur, en fait, a été appliquée comme une fine couche de protection. Elle ne possède bien évidemment pas la même résistance aux rayures qu’un verre Gorilla traditionnel de dernière génération.

Il est donc essentiel, qu’avec le Samsung Galaxy Z Flip, vous devez en prendre plus soin que d’habitude. Après plusieurs heures d’utilisation, nous n’avons remarqué aucune anomalie liée à l’affichage flexible, ni de rayures, ni de plis ou de cassures étranges. Peut-être parce que mous n’avons pas forcé les mouvements ou parce que, son design en forme de clapet, protège l’écran une bonne partie du temps lorsqu’il est fermé. Il n’en reste pas moins que le verre UTG de Samsung, bien que protégé, offre un bien meilleur toucher, que le plastique utilisé sur Galaxy Fold et Motorola Razr. Concernant le pli de l’écran, un facteur qui est souvent au centre des préoccupations, on le sent. Peut-être plus que sur le Motorola, qui utilise une architecture différente, mais on ne le voit pas à l’usage et il n’est jamais dérangeant.

Il faut évidemment rappeler que le Z Flip est équipé d’un petit écran externe. D’un coup d’oeil, il est possible de connaître le niveau de charge, des notifications et quelques fonctionnalités de bases, qui vous éviteront de systématiquement ouvrir l’appareil. L’écran Super AMOLED avec Always-On offre une diagonale de 1,06 pouces et une résolution de 300 x 116 pixels.  A l’usage, il est difficile de lire les notifications ; vous pouvez aussi répondre ou rejeter les appels. Ce petit écran AMOLED vous permet également de profiter de la double caméra arrière, en le transformant en petit miroir (avec un double clic sur le bouton d’alimentation).

La partie logicielle : peu de nouveautés

z-flip ferméLa conception, l’ergonomie et le design ne sont pas les seuls maîtres à bord. La partie logicielle joue un rôle important dans cette transition. L’objectif pour Samsung était de proposer une interface qui change en fonction du pli et de l’usage fait du Galaxy Z Flip, qu’il soit totalement ouvert ou à 90 degrés. En plaçant le terminal plié, vous pouvez également avoir la stabilité nécessaire, pour faire des photos plus complexes, comme de nuit.

Ensuite, il y a les appels vidéo avec Google Duo, une application que bon nombre d’utilisateur avait surement oublié. Dommage que Duo reste un de ces beaux projets ambitieux, que Google laisse un peu dans le fond d’un tiroir, peut-être pré-installé sur des millions de smartphones mais assez peu mis en valeur. Samsung nous rappelle évidemment la possibilité de faire facilement des actions en multitâche.  On retrouve une division virtuelle de l’écran en deux écrans de 4 pouces.

Toutefois, il est vrai que cela peut se faire sur n’importe quel autre smartphone Android récent Aujourd’hui. Enfin, on retrouve une animation dans la galerie, qui déplace les images vers la partie supérieure lorsque vous pliez le terminal. C’est un peu près tout au niveau des fonctionnalités logicielles, spécifiquement dédiée au format du Z Flip.

Autonomie du Galaxy Z Flip

design

Samsung a fait le choix d’équiper son Z Flip d’un écran « uniquement FHD+« . Une résolution qui préréglée depuis des années sur tous les écrans haut de gamme de Samsung et qui permet d’aller jusqu’au QHD+. Ce n’est que l’un des facteurs qui rendent l’autonomie de la double batterie de 3 300 mAh intégrée au Z Flip si convaincante. Le processeur Snapdragon 855+ dont nous avons tant fait l’éloge dans le passé y est certainement pour beaucoup également.

La différence avec les terminaux Galaxy sortis l’année dernière est plus qu’évidente. La batterie du Z Flip est même légèrement moins capacitive qu’une batterie de Galaxy S10 (qui a un écran plus petit de 6,1 pouces) mais a une autonomie beaucoup plus longue dans tous les cas de figure. Globalement, nous avons pu terminer notre journée en compagnie du Galaxy Z Flip sans trop de difficultés. L’appareil a surmonté les 6 heures d’écran en marche intensive et les innombrables tâches lancées. Avec une utilisation plus douce, on aurait pu facilement tenir jusqu’au lendemain matin.

Par rapport à un Samsung haut de gamme de 2019, on note le travail de Samsung sur la réduction de la consommation d’énergie en mode veille. L’avantage supplémentaire du Snapdragon 855+ est alors de fournir une puissance maximale lorsque c’est nécessaire, sans en avoir trop. Le choix de ne pas avoir intégré DeX (permettant d’envoyer sur un écran externe avec une interface de bureau l’interface du smartphone) est étonnant. L’augmentation de température générée par cet application en est peut-être la cause, pour conserver de bonnes performances.

Performances et configuration

Qualcomm Snapdragon 710Le Z Flip propose un système de recharge sans fil, avec un Qi 9 W standard et un chargeur dans un boîtier de 15 W. Il est un cran en dessous du nouveau Galaxy S20, qui passe de son côté à 25 W et même 35 W en version Ultra. La configuration du Galaxy Z Flip reste plus qu’optimale, équilibrée, avec 8 Go de RAM LPDDR4 et 256 Go de stockage interne (UFS 3.0). Il existe un emplacement classique où vous pouvez insérer une nanoSIM. Une eSIM de nouvelle génération, comme sur le Galaxy Fold est également proposée.

Le Snapdragon 855+ possède l’un des meilleurs modems LTE du marché (SD X24 Cat. 20) capable d’aller potentiellement jusqu’à des débits descendants et montants de 2Gbps et 318Mbps. Pas de compromis sur le plan de la connectivité avec la présence du WiFi 6, le BT 5.0 et une puce NFC pour les paiements sans contact, bref un produit haut de gamme à tout faire.

Dans la partie supérieure généreuse de l’appareil, il y a assez de place pour la haut parleur, qui assure une excellente écoute audio. Mais ce dernier, ne peut pas être utilisé comme deuxième haut-parleur. Le seul à pouvoir diffuser le contenu multimédia, et les appels mains libres se situe en fait en bas, à côté du port USB de Type-C. En bref, il est mono. Dommage, Samsung nous a habitué à mieux sur ce front.

Deux caméras et pas plus de 12 mégapixels

camerasSur le plan photographique, il n’y a pas de nouveauté. Samsung a été assez conservateur sur ce point, et s’est surtout concentré sur l’expérience utilisateur offerte par le design et l’interface flexible du Z Flip. Personne ne s’attend à une évolution particulière, la double caméra arrière est basée sur deux capteurs photos de 12 mégapixels , qui ne changent pas beaucoup l’expérience par rapport au Galaxy S10 de 2019.

La caméra principale possède une ouverture focale fixe de F1.8. Il n’y a donc pas de système mécanique, qui permette de la faire varier en fonction des conditions d’éclairage. Le capteur peut toutefois compter sur une optique de haute qualité, avec laquelle on peut réaliser d’excellentes prises de vue et des vidéos en 4K jusqu’à 60 images/seconde. Le second objectif est un ultra grand angle avec une lentille F2.2, capable de filmer une ouverture de 123°. Il permet d’assurer l’uniformité des couleurs avec l’objectif principal. En passant d’une caméra à l’autre (via l’option Single Take), on remarque un équilibre parfaitement aligné même dans la gestion du blanc et de la température. Peu de distorsion sur les côtés, on ne remarque pas de courbure particulière.

Plus que correcte, la caméra frontale 10 millions de pixels avec une ouverture F2.4, offre une optique moins brillante que celle que nous avons déjà vue sur le Galaxy S10 (avec une ouverture F1.9). Les selfies sont corrects, avec un arrière-plan flou, et un premier plan net. les couleurs manquent légèrement de piqué. Pour profiter du capteur de 12 mégapixels en mode Portrait, vous pourrez utiliser le petit retour d’image sur l’écran de la face arrière.

Avis et prix du Galaxy Z Flip

Photo de samsung-galaxy-z-flip-noir-ou-violet

Samsung Galaxy Z Flip Noir ou Violet

Smartphone pliable équipé du processeur à 8 coeurs, 256 Go de stockage et 8 Go de mémoire en RAM | Connexion 5G | Ecran AMOLED pliable de 6,7 pouces avec une résolution de 2636 x 1080 pixels | processeur graphique Qualcomm Adreno 640 | Batterie Lithium-ion de 3300 mAh | Recharge rapide et par induction | Android 10 | Dimensions : 73,6 x 167,3 x 7,2mm et poids : 183 grammes

Meilleurs prix

  • boulanger 1,500.00 € Voir boulanger
  • darty 1,500.00 € Voir darty
  • fnac 1,500.00 € Voir fnac
Les prix ont été mis à jour par Selectronic le 01/06/2020. Ils s'entendent hors frais de livraison. Seuls les tarifs affichés en boutique font foi.

Le Galaxy Z Flip est un encore un ovni dans le paysage de la téléphonie aujourd’hui. Il n’est pas facile de donner une véritable raison à cette conception, puis d’en expliquer le coût élevé. L’idée du Galaxy Z Flip est selon nous gagnante et Samsung l’a très bien interprétée malgré le fait qu’il s’agisse d’une première génération. La construction, le soin apporté à certains détails et la solidité de la charnière sont des points positifs sur ce smartphone pliable.

Il reste cependant à voir comment il résistera à l’épreuve du temps, il faudra plus que jamais revoir ce terminal dans le temps et suivre sa résistance à l’usure, un facteur qui est pour l’instant impossible à déterminer. Globalement, nous avons aimé cette nouvelle voie empruntée par la société coréenne, même si elle peut certainement être améliorée sur certains points. Comme le petit écran extérieur à revoir sellon nous. Le Samsung Galaxy Z Flip est disponible à partir de 1509 euro. Son tarif s’explique par la prouesse technologique mais aussi la jeunesse des écrans pliables. La bonne nouvelle est la réduction du prix de plus de 25% par rapport au Galaxy Fold. La mauvaise, est que très peu de personnes seulement pourront y accéder dans cette première génération.

Caractéristiques Samsung Galaxy Z Flip
Ecran principal AMOLED dynamique Infinity Flex 6,7″
FHD+ 1080p avec un rapport 22:9 (2636 x 1080 pixels)
Revêtement en verre ultra-mince
Ecran secondaire Super AMOLED avec Always-On
Dimensions : 1.06″ et 300 x 116 pixels
Revêtement Gorilla Glass 6
Mémoire vive 8 Go de RAM
Stockage interne Disque dur de 256 Go non extensible
Processeur Qualcomm Snapdragon 855 Plus
Caméras Caméra arrière
Principal 12 Mégapixels double pixel, ouverture f/1.8
Grand angle de 12 Mégapixels à 123°, f/2,2
Flash LED, HDR 10+, OIS
Vidéo MAX 4K à 60FPS
Caméra frontale
10 Mégapixels avec ouverture f/2.4 et autofocus
Support des commandes vocales
Vidéo MAX 4K à 30FPS
Batterie Double batterie Lithium avec capacité totale de 3300 mAh
15W à charge rapide | 9W sans fil Qi
Connectivité Bluetooth 5, Wi-Fi 6, NFC, USB Type-C
Poids 183 grammes
Dimensions 87,4 x 73,6 x 15,4 millimètres en position fermée
167,9 x 73,6 x 7,2 millimètres en position ouverte
OS Android 10 avec personnalisation de l’interface