Accueil Smartphone Samsung Galaxy S21+ : notre avis

Samsung Galaxy S21+ : notre avis

Photo de samsung-galaxy-s21-256-go

Samsung Galaxy S21+ 256 Go

Nouveau smartphone haut de gamme signé Samsung avec écran large 6,7 pouces soit 17 centimètres de diagonale | Stockage de 256 Go et 8go de mémoire en RAM | Batterie très longue durée 4800mAh | Trois capteurs photos arrières , vidéo 8K et zoom x100

Meilleurs prix

  • Rakuten 685.00 € Voir Rakuten
  • Fnac 1 059.00 € Voir Fnac
  • Boulanger 1 109.00 € Voir Boulanger
  • Amazon 1 159.00 € Voir Amazon
Ces prix ont été actualisés le 09/05/2021 par Selectronic. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.

Trois options, trois formats et différentes possibilités, chaque année nous sommes confrontés à un choix qui nous divise. Les acheteurs potentiels qui veulent se tourner vers un smartphone Samsung haut de gamme mais avec un bon compromis prix performances, peuvent se tourner vers le Galaxy S21 Plus. C’est aujourd’hui le seul de la nouvelle gamme à avoir changé sa batterie, au profit d’une plus grande,. Le bon produit en somme, pour tous ceux qui veulent viser haut, qui aiment les grands écrans et ne se font pas d’illusions sur les compromis à faire si on le compare au S21 Ultra.

Conception du S21+

Un détail qui nous a immédiatement sauté aux yeux après quelques heures en compagnie de ce Samsung Galaxy S21, est leur largeur du smartphone. Bien qu’ils aient été annoncés comme très similaires à ceux de la génération précédente, il y a un détail qui doit être souligné. Les Galaxy S21 et S21 Plus ont tous deux un écran plat. Un choix décidé après des années d’écrans courbes et de divers bords Edge, qui répond aux demandes des utilisateurs et met, peut-être, tout le monde d’accord.

Les bords plats imposent quelques millimètres de plus de largeur pour la même diagonale et le même format, on parle donc de 75,6 millimètres pour la Galaxy S21 Plus contre 73,7 millimètres du prédécesseur. Un détail que les plus attentifs remarqueront, ainsi qu’environ 15 grammes de plus que le nouveau modèle vous fait ressentir sur la balance. Bien que ce dernier pourrait déjà s’expliquer par la présence de quelques antennes supplémentaires (celles de 5G mmWave, installées mais ne fonctionnant pas en Europe par manque de réseaux appropriés) et la batterie de 4 800mAh.

Finitions

Revenant plutôt sur l’apparence, nue et brute, le Galaxy S21 Plus donne l’apparence d’un smartphone moins extrême, grâce à ces fines faces latérales, bien visibles, mais au verso c’est une autre histoire. Les goûts ne se discutent pas, mais il faut reconnaître l’effort important dans le désir de créer quelque chose de distinctif avec ce S21+. Les trois modèles de la gamme parviennent enfin à mettre en valeur les appareils photo, grâce à cet élément métallique sur le côté. La finition a changé et pour les amateurs de surfaces mates, rugueuses, c’est un plaisir pour les yeux et le toucher.

Contrairement à son petit frère, nous n’avons ici que du verre, à l’avant et à l’arrière, pour être précis une Corning Gorilla Glass Victus qui représente la meilleure protection possible dans ce domaine. Bien évidemment le verre incassable n’existe pas encore, mais c’est peut-être à ce jour la meilleure solution, si on ne veut pas utiliser de protection d’écran ou de coque.

Un écran lumineux qui repoussent les trace d’empreintes

De Samsung, nous attendions le meilleur, et ce Galaxy S21 Plus ne nous a pas laissé de marbre. Bien que la diagonale soit la même que l’année dernière (6,7 pouces), d’autres facteurs plus importants ont évolué. Le premier est lié à la résolution qui est maintenant fixée sur le Full HD +, donc moins de pixels disponibles que l’année dernière, et la possibilité de fixer un taux de rafraîchissement jusqu’à 120Hz.

Une fluidité théorique maximale et une différence importante par rapport au Galaxy S20 (série), à savoir la technologie VRR et une plage de fonctionnement comprise entre 48 et 120 Hz, tout comme sur la Galaxy S21 et le Galaxy S20 Ultra. Le pilote de contrôle de la dalle, peut ainsi gérer différentes situations et faire varier la fréquence, ce qui permet d’obtenir instantanément plus de vitesse dans les scénarios dynamiques et plus de statique (48 Hz) dans les scénarios opposés, ce qui permet d’économiser de l’énergie.

Traitement oléophobe

Bien que ces détails soient difficilement perceptible, il y a un autre aspect important de ces écrans à souligner. Nous parlons au pluriel, car toute la gamme S21 y a le droit, il s’agit du traitement oléophobe. Malgré tous les smartphones que nous avons pu avoir en main jusqu’à présent, nous n’avons jamais eu affaire à un tel écran. Il est capable de repousser toutes les empreintes digitales et de rester propre en général. Très peu de reflets, une luminosité maximale très élevée et une excellente lisibilité même à l’extérieur, c’est certainement l’un des meilleurs écran AMOLED du moment.

Nos mesures de Calman montrent des valeurs légèrement meilleures sur presque tous les fronts, avec un delta E en gris descendant à 3,6 (contre 4,1 sur le GS20+) et un delta E en couleur de 3,95 en moyenne (contre 4,33 sur le GS20+). En revanche, la couverture sRGB est légèrement inférieure, passant de 99,5 % du modèle précédent à 98,1 % du modèle actuel ; de petits détails qui ne font pas de différence, comme mentionné : une très haute luminosité avec 650nits mesurés et un pic capable de pousser bien au-delà.

Processeur inépuisable sur le Galaxy S21+

Il a été dit que le nouvel Exynos 2100 serait comme une bouffée d’air frais dans le monde des smartphones, et il semble donc qu’après quelques semaines d’utilisation, la musique ait certainement changé par rapport à l’année dernière (voir ses variantes internationales avec Snapdragon 888). Peu importe pour l’instant, car la nouvelle famille S21 prouve qu’elle a les cartes en main pour jouer avec tout le monde, en termes de logiciels et surtout de matériel.

Ce qui compte, c’est en fait le résultat final et même sur ce Galaxy S21, vous avez la perception d’une fluidité et d’une rapidité d’exécution maximales de toutes les opérations. Qu’il s’agisse de simples animations de l’interface One UI 3.1, de multitâches ou d’ouverture d’applications. Enfin, on constate une homogénéité totale dans les différentes étapes, et une interface qui répond correctement, sans avoir à faire de sacrifices particuliers.

L’interface One UI a toujours fait preuve d’un graphisme moderne et de nombreuses fonctionnalités, mais ce n’est que maintenant (avec la dernière distribution basée sur Android 11) que l’o remarque cette fraîcheur visuelle, et une réponse dynamique à la hauteur de la dépense. Dites donc adieu au décalage et la consommation excessive. Belles transparences, belle interface qui reste, à notre avis, l’une des meilleures sur Android et l’une des rares à conserver une identité forte, mais sans exagération.

Caractéristiques techniques du S21+

  • Ecran : dynamique AMOLED 2X 6.7 « FHD + 2400×1080 pixels, 394ppi, HDR10 +, taux de rafraîchissement adaptatif (48-120Hz)
  • Boîtier : Victus Gorilla Glass (avant et arrière), cadre métallique AL7s10
  • Processeur : Exynos 2100 (octa-core), 5nm
  • Mémoire : 8 Go de Mémoire vive LPDDR5 – Stockage : 128 ou 256 Go de mémoire interne
  • Audio : haut-parleurs stéréo AKG, Dolby Atmos
  • Résistance à l’eau et à la poussière : certifié IP68
  • Connectivité : 5G SA/NSA Sub6/mmWave, WiFi, Bluetooth 5.0, USB-C, NFC, GPS, Galileo, Glonass, BeiDou – dual-SIM + eSIM
  • Capteur d’empreintes digitales : à ultrasons, intégré à l’écran (1,7x plus grand)
  • Batterie : 4 800 mAh, 25W charge super rapide, 15W charge rapide sans fil, PowerShare sans fil
  • Appareil photo frontal : 10 mégapixels – AF à double pixel, FOV 80°, f/2.2, 1.22um pixels
  • Caméras arrières : 12 mégapixels – Pixel double AF, OIS, FOV 79°, F/1.8, 1.8um pixels +  12 mégapixels ultra grand-angle -FF, FOV 120°, F/2.2, 1.4um pixels + 64 mégapixels Teleobjectif – PDAF, FOV 76°, f/2.0, 0.8um pixels, zoom optique hybride 3x | Zoom spatial 30x
  • Dimensions et poids : 161,5 x 75,6 x 7,8 millimètres pour  200 grammes
  • Couleurs : Phantom Violet, Phantom Silver, Phantom Black
  • OS : Android 11

Prise en main

Le Samsung Galaxy S21+ peut être utilisé avec deux nano SIM mais, comme nous l’avons déjà vu sur les autres modèles de la famille, il y a toujours la possibilité d’utiliser une eSIM comme alternative. Connectivité plus que complète, pas de « confusion » comme on l’a vu l’année dernière, et support des réseaux de cinquième génération, avec la possibilité d’activer les « mmWave«  dès leur arrivée dans nos villes françaises.

Un son clair en appel, et fort comme maintenant sur les meilleurs smartphones du marché. Samsung a aussi été l’un des premiers à avoir toujours mis de série, les deux haut-parleurs stéréo sur la famille « Galaxy S » malgré les bords si fins. On retrouve une pression sonore constante, même sur le haut-parleur. La qualité est très élevée, mais on ne remarque sincèrement aucune différence par rapport au Galaxy S20 Plus.

Un smartphone qui chauffe peu

Il y a deux choses très positives et une autre moins. Commençons par les bonnes nouvelles, et la première concerne un facteur déterminant, capable à lui seul de nous entendre avec le nouveau Exynos SoC : les températures ! En jouant plusieurs dizaines de minute avec le Galaxy S21 Plus, et nous n’avons jamais remarqué d’échauffement particulier, le smartphone n’a jamais dépassé 30° à l’extérieur (max 63° C en interne sur le CPU) même après des sessions de plus de 30 minutes à Call of Duty Mobile.

L’autonomie s’est améliorée. Si nous réfléchissons à cet aspect, nous pouvons enfin placer le Galaxy S21 Plus parmi les meilleurs haut de gamme du marché, ce qui n’était certainement pas possible dans le passé. En déterminant le système dans son ensemble, il est peu probable que les 300mAh de batterie supplémentaires montés cette année (4 800mAh du S21+ contre 4 500mAh du S20+) fassent une différence.

Autonomie

En moyenne, il était possible de finir les journées avec environ 30-35% de charge restante, soit la possibilité d’obtenir un jour et demi d’utilisation sans trop d’effort, avec l’option « Always on Display » active. Un excellent résultat compte tenu des performances « extrêmes » et d’un écran réglé dès le premier instant sur une uniformité de mouvement « adaptative« , c’est-à-dire une fréquence de rafraîchissement allant jusqu’à 120 Hz.

Le côté « sombre » de l’histoire reste le même que l’année dernière, avec peu d’amélioration, en raison des progrès réalisés par presque tous les concurrents, avec des recharges de 25W. Traduit en chiffres cela signifie :

  • 10 mn pour passer de 2 à 20% ;
  • 20 mn pour arriver à 39% ;
  • 30 mn pour arriver à 56% ;
  • 40 mn à 71% ;
  • 50 mn pour arriver à 84% ;
  • Une heure pour atteindre 92% ;
  • Une heure 10 mn pour arriver à 98% ;
  • Une heure 12 mn pour passer de 2 à 100%.

Ce test de charge  a été effectué dans des conditions normales, c’est-à-dire avec le smartphone allumé, connecté en WiFi et avec AoD. De manière réaliste, nous chargeons tous nos smartphones dans de telles conditions. Pour l’occasion, nous avons utilisé l’adaptateur Samsung officiel (de 25W) qui se trouve dans l’emballage du Galaxy S20 Plus.

Comme vous pouvez le constater, il y a une augmentation rapide du niveau de charge dans les 20 premières minutes (37% de plus), ce qui est certainement positif. Mais on peut constater une forte diminution à partir de la quarantième minute de charge, à tel point qu’il faudra 32 minutes pour compléter les 29% de charge restants et arriver à 100%. En bref, nous pourrions faire mieux, et Samsung se doit de mieux faire.

Photos : trois points de vue

Les caméras n’ont pas changé cette année, du moins sur le Galaxy S21 Plus. La plateforme est plus avancée, à de plus grandes capacités de traitement graphique et à une application encore plus agréable et complète. C’est l’une des meilleures disponibles sur les smartphones du moment, peut-être la meilleure avec l’application iPhone, qui est également rapide, intuitive et fonctionnelle.

Les premières photos que nous avons faites, ont été prises avec l’appareil photo principal, un objectif 12 mégapixels stabilisé (OIS) avec une ouverture de f/1.8 qui se vante d’une mise au point double pixel très rapide et précise. Les images sont riches en détails même dans des conditions de lumière non optimales. On peut remarquer quelques micro-mouvements et des couleurs vives, lumineuses, et un grand HDR même en contre-jour. Vraiment satisfaisant.

Même l’appareil photo ultra grand angle est de 12 mégapixels, mais avec une optique évidemment plus large (120°) et moins lumineuse pour le coup (f/2.2), capable d’ajuster même les distorsions inévitables, grâce à un traitement logiciel. Il n’y a pas de bords courbés et ils sont légèrement coupés et redressés en quelques instants. Un point de vue toujours particulier et agréable, peut-être moins extrême que d’autres, mais aussi plus réaliste grâce à cette astuce du logiciel.

Le téléobjectif est aussi présent, une fois de plus confié à un capteur d’images de 64 mégapixels, avec une ouverture de f/2.0 et un zoom optique 2x. C’est grâce à lui que l’on peut ensuite pousser jusqu’à 8K l’enregistrement vidéo. La caméra offre moins de détails que la principale, et souffre certainement de conditions d’éclairage moins qu’optimales, avec une perte rapide de détails.

Caméra frontale

La caméra 10 mégapixels frontale est encastrée dans le petit trou central. C’est peut-être la dernière année que nous la voyons sous cette forme, alors que les capteurs photos et vidéo sous écran deviennent enfin une réalité. Les performances ne semblent pas avoir changé par rapport à l’année dernière. La qualité d’image est superbe et le double point de vue se fait sentir, le smartphone reconnaît alors l’éventuel selfie, et demande s’il faut opter pour un ton naturel ou lumineux (en gros, augmenter ou diminuer l’exposition).

Vidéo

C’est un pas en avant en termes de vidéos ; bien que la qualité semble très similaire à celle du précédent modèle. On remarque une meilleure stabilisation dans toutes les résolutions possibles, même en 4K à 60fps et en 8K. Ce dernier format, encore un peu expérimental, n’est malheureusement disponible qu’à 24 images par seconde (comme l’année dernière) et il n’y a donc pas eu de mise à niveau à 30 images par seconde à laquelle beaucoup s’attendait. La performance est toujours plus qu’excellente, notamment grâce à la compensation des vibrations.

Notre avis sur le Galaxy S21+

Photo de samsung-galaxy-s21-256-go

Samsung Galaxy S21+ 256 Go

Nouveau smartphone haut de gamme signé Samsung avec écran large 6,7 pouces soit 17 centimètres de diagonale | Stockage de 256 Go et 8go de mémoire en RAM | Batterie très longue durée 4800mAh | Trois capteurs photos arrières , vidéo 8K et zoom x100

Meilleurs prix

  • Rakuten 685.00 € Voir Rakuten
  • Fnac 1 059.00 € Voir Fnac
  • Boulanger 1 109.00 € Voir Boulanger
  • Amazon 1 159.00 € Voir Amazon
Ces prix ont été actualisés le 09/05/2021 par Selectronic. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.

En résumé, objectivement, le Galaxy S21 Plus est peut-être l’un des meilleurs smartphones que l’on puisse acheter aujourd’hui. Certes cher vu la gamme de prix mais plus que complet. Le reste semble vraiment bien pensé, avec des matériaux, des couleurs et des finitions qui satisfont les yeux et le toucher. La plate-forme matérielle et l’excellente personnalisation logicielle, complètent le tableau d’un appareil haut de gamme. Ce n’est bien sur pas le S21 Ultra, il n’a pas le S Pen ni même le potentiel photographique de ce dernier, mais il possède l’autonomie que l’on attend d’un smartphone à 1000 euros et un poids acceptable.