wifi6
Accueil Téléphonie L’iPhone 13 avec le WiFi 6E : un spectre plus large pour...

L’iPhone 13 avec le WiFi 6E : un spectre plus large pour des performances supérieures

Il est déjà temps de parler de l’iPhone 13 : en fait, les rumeurs sur la prochaine génération de smartphones Apple ont commencé depuis longtemps, mais à l’approche de 2021, elles sont de plus en plus nombreuses. Alors que la semaine dernière, des rumeurs annonçaient aucun retard de production pour 2021, aujourd’hui, Barclays révèle quelques détails intéressants sur la connectivité : apparemment, la prochaine avancée de iPhone 13 pourrait être le WiFi 6E.

Un spectre trois fois plus large

En quoi consisterait cette nouveauté ? Pour simplifier, la largeur du spectre radio réservé autour de 6GHz (officiellement mis à disposition par la FCC en avril dernier) est trois fois plus importante que celle dont dispose la technologie actuelle (comme sur l’iPhone 12) : 1 200MHz au lieu de 400MHz sur les deux bandes 2,4 et 5GHz. Cela signifie moins de latence, plus de bande passante disponible, des performances supérieures et jusqu’à 7 points d’accès capables de transmettre simultanément à la vitesse maximale sans interférence.

Les potentialités du WiFi 6E sont là, et c’est sur celles-ci que les producteurs de puces entendent se baser car ils considèrent la nouvelle technologie comme l’un des points fixes des systèmes de connexion des 20 prochaines années. Sur cet aspect, Cisco s’était exprimé par le passé, en déclarant :

« La croissance du WiFi 6 dans le spectre des 6 GHz est un tournant pour la disponibilité de canaux supplémentaires et pour la possibilité d’utiliser enfin 160 MHz pour des applications à large bande passante telles que la réalité augmentée et virtuelle. Cela offre d’énormes possibilités de créer de nouvelles applications et expériences, tant pour les consommateurs que pour les entreprises. »

Nouvel iPhone SE : pas en 2021 ?

On peut également parler de l‘iPhone SE : même Barclays affirme que 2021 ne sera pas la bonne année pour le successeur du modèle actuel, comme l’a admis le mois dernier l’analyste Ming-Chi Kuo. On a souvent parlé d’un smartphone « d’entrée de gamme » plus grand que l’actuel, peut-être 5,5 ou même 6,1 pouces, mais il semble que pour l’instant il n’y ait pas de projets précis de la part d’Apple. Bref, il faudra probablement encore attendre un peu.