Facebook, publicité dans les Stories et nouvelles opportunités de monétisation

Facebook commence à tester l’idée de placer des publicités dans les Stories. Pour l’instant, un très petit nombre de créateurs de contenu sont concernés, mais l’espoir est de s’étendre rapidement. Bien sûr, la perspective est d’arriver dans les Stories de toutes les plateformes contrôlées par l’entreprise, comme (et surtout) Instagram.

Concrètement, les annonces sont des autocollants, et elles tenteront d’être pertinentes par rapport au contexte de l’histoire. Par exemple, un restaurant ou un commerce local dans une destination touristique. Cette étape sera cruciale pour assurer le succès de l’initiative, affirme Facebook (également parce que, comme nous le savons, le suivi des utilisateur a des jours de plus en plus comptés : iOS 14.5 le désactivera pratiquement dans quelques semaines tout au plus, et même Google va dans la même direction). Facebook a beaucoup protesté contre la décision d’Apple, arguant que les perdants seront les petites et moyennes entreprises locales qui ont besoin de visibilité pour se développer, mais sa campagne n’a pas fait changer d’avis Apple.

Publicité dans les vidéos : des règles strictes

Facebook a également annoncé des changements concernant les publicités dans les vidéos : elles peuvent désormais être placées dans des clips d’au moins une minute ; auparavant, la limite minimale pour la monétisation était de 3 minutes. Dans les vidéos plus courtes, les publicités sont placées après 30 secondes, tandis que désormais, dans les vidéos de plus de 3 minutes, les créateurs ont la possibilité de placer des publicités dès 45 secondes après le début.

Pour monétiser des vidéos avec des publicités, les créateurs doivent avoir reçu au moins 600 000 minutes de visionnage à partir de n’importe quelle combinaison de vidéos et de formats (direct, traditionnel, direct « transformé » en vidéo traditionnelle) au cours des 60 derniers jours, et avoir téléchargé au moins 5 vidéos (ou effectué au moins autant de flux en direct). En outre, pour placer des publicités dans les flux en direct, les créateurs doivent avoir reçu au moins 60 000 minutes de visionnage en direct au cours des 60 derniers jours.

Évènements payants et abonnements

En outre, Facebook a annoncé un investissement de 7 millions de dollars pour faire connaître et étendre la fonctionnalité des « étoiles« , des offres virtuelles que les téléspectateurs peuvent faire aux créateurs. En bref, les utilisateurs achètent des étoiles sur Facebook et les offrent aux créateurs, qui gagnent un centime chacun. Facebook a indiqué qu’il mettrait gratuitement à disposition certaines stars, lors de certains live streams et autres cadeaux. Facebook espère que cela aidera également les créateurs de contenu à expérimenter de nouveaux formats de diffusion.

Enfin, Facebook a annoncé l’extension des événements en ligne payants à 24 nouveaux pays, qui s’ajoutent aux 20 déjà pris en charge, et des abonnements des fans à 10 pays supplémentaires. Pour l’instant, l’entreprise continue de ne recevoir aucun pourcentage sur ces deux fonctionnalités, puisqu’elles sont relativement nouvelles, et prévoit de poursuivre cette politique au moins jusqu’en août 2021.

Rate this post