virus Coronavirus
Accueil High-tech Une intelligence artificielle avait prédit l’épidemie Coronavirus avant tout le monde

Une intelligence artificielle avait prédit l’épidemie Coronavirus avant tout le monde

La plateforme d’intelligence artificielle BlueDot, créée au Canada avait prédit et mis en garde avant tout le monde, contre le danger d’une épidémie de Coronavirus chinois avant tout le monde.

Les résultats obtenus par BlueDot sont remarquables et prometteurs. Le 6 janvier, le Centre Américain de Contrôle et de Prévention des Maladies, appelé CDC, avait mis en garde contre le danger du Coronavirus chinois, tandis que l’Organisation Mondiale de la Santé (l’OMS) a mis en garde le public par une déclaration en date du 9 janvier. La plateforme canadienne BlueDot, a battu les deux organisations précédentes en annonçant le danger pour ses clients dès le 31 décembre 2019 !

Qui est BlueDot ?

BlueDot a été créé par une équipe de médecins et de programmeurs combinant le traitement du langage naturel, avec des technologies d’apprentissage automatique. L’idée est venue de Kamran Khan, un médecin qui a connu la propagation du SRAS en 2003, ce qui l’a incité à concevoir un meilleur système de prévention basé sur les nouvelles technologies. Une solution capable de surmonter les retards, et aussi la réticence de nombreux gouvernements à diffuser des bulletins et des alertes en temps utile.

bluedotPour prévenir ces cas, BlueDot analyse l’actualité en 65 langues, y compris les informations officielles sur les maladies des plantes et des animaux. Son but, est de prévoir et de détecter tout type d’épidémie et la zone géographique où elle se produit initialement le plus tôt possible. Khan, fondateur et PDG de BlueDot, a déclaré dans une interview à Wired que les réseaux sociaux ne sont pas pris en compte, parce que les informations sont souvent manipulées.

Prédire les lieux de propagation

Pour prévoir où les virus et les maladies pourraient se propager, BlueDot a trouvé une solution inattendue : passer au crible le système mondial de réservation des billets d’avion. Ainsi, l’intelligence artificielle BlueDot a non seulement prédit en premier lieu le Coronavirus chinois, mais a également prédit que, depuis la région de Wuhan en Chine, il se propagerait ensuite à Bangkok, Séoul, Taipei et Tokyo dans les jours suivants.

Dans l’intervalle, certains épidémiologistes expérimentés estiment que la propagation du virus et des personnes infectées sera probablement plus importante que ce qui a été officiellement établi jusqu’à présent. Apple a également agi sur le problème : Tim Cook a exprimé sa solidarité avec les victimes en annonçant que la multinationale fera des dons aux associations et groupes, opérant dans la région pour soutenir l’aide et les personnes infectées.