Accueil Informatique Chromebook : plus de 10 millions de livraisons au premier trimestre

Chromebook : plus de 10 millions de livraisons au premier trimestre

Poussé par une urgence sanitaire sans précédent, ainsi que par le boom consécutif du télétravail et de l’enseignement à distance, le marché mondial du PC a réussi à se redresser après des années de crise profonde. Une situation qui est évidemment destinée à se normaliser dans les mois à venir mais qui, pour l’instant, voit les entreprises du secteur s’écharper avec des ventes trimestrielles record.

Dans ce contexte, le segment des Chromebook a été l’un de ceux qui ont le plus profité de la situation, particulièrement aidé par l’enseignement à distance qui, grâce à la plateforme Google, peut compter sur de nombreux outils utiles – et gratuits – qui s’accordent parfaitement avec des machines économiques (les Chromebook) de plus en plus valables en termes de performance / prix.

Pour confirmer l’excellente santé du marché des Chromebook est le dernier rapport de Digitimes, cependant, résultant sensiblement plus conservateur que les données annoncées par IDC il ya quelques jours. Les analystes taïwanais estiment que les Chromebook expédiés au premier trimestre 2021 sont un peu plus de 10 millions d’unités, soit environ 30% de moins que ce que rapporte IDC.

Plus de 280 % en un an

Selon l’étude de Digitimes, malgré une baisse séquentielle de 9 % (par rapport au quatrième trimestre 2020), les livraisons de Chromebook d’une année sur l’autre ont augmenté de 280 % ; c’est un excellent résultat, surtout si l’on considère que plus de 30 millions de Chromebooks ont été vendus dans le monde en 2020.

Parmi les fabricants qui ont obtenu les meilleurs résultats, on trouve HP, Samsung et ASUS, des entreprises qui, selon Digitimes, peuvent également se réjouir des chiffres du marché des ordinateurs portables avec des livraisons mondiales qui ont atteint 57,5 millions d’unités.

La période a également été bonne pour MSI – notamment en ce qui concerne les PC portables gamers – et évidemment pour Apple, qui, au cours du premier trimestre de l’année, a déjà réussi à vendre plus de 5 millions de MacBooks, soit une augmentation de 150 % par rapport à l’année précédente ; dans ce contexte, il convient de noter que plus de la moitié des modèles vendus sont basés sur les SoC M1 d’Apple.