messenger rooms
Accueil Informatique Facebook lance Messenger Rooms : comment ça marche ?

Facebook lance Messenger Rooms : comment ça marche ?

Messenger Rooms est officiellement accessible à tous, après la courte période d’essai que le service a subi pour vérifier son bon fonctionnement. Annoncé fin avril, Rooms offre aux utilisateurs un nouvel outil pour rester en contact avec leurs proches en accédant à des chambres virtuelles directement depuis Facebook et Messenger.

Qu’est ce que c’est ?

Messenger Rooms est un service d’appel vidéo de groupe gratuit (comme Zoom, Google Meet, etc…), par lequel vous créez une salle virtuelle où vous pouvez inviter vos amis, même ceux qui n’ont pas de compte Facebook. Le nombre maximum de participants dans la salle est fixé à 50, et il n’y a pas de limite de temps.

Comme Zuckerberg l’explique lui-même dans un post, Messenger Rooms veut être la réponse à toutes les plateformes d’appel vidéo de groupe actuellement utilisées à des fins commerciales ou éducatives. Rooms est dédié à votre sphère privée et est né comme un outil pour rester en contact avec plusieurs amis en même temps, et pour maintenir des relations sociales, bien qu’à distance. En bref, une sorte de WhatsApp et de Messenger qui permet d’étendre les appels vidéo à un plus grand nombre de personnes.

rooms sur smartphone

Comment fonctionne Rooms ?

La création d’une salle est immédiate : sur Facebook, il suffit de cliquer sur « Create room » (iOS) ou « Room » (Android). Une page s’ouvrira où vous pourrez définir :

  • l’activité de la salle, un simple chat ou autre, vous aurez l’embarras du choix parmi les options recommandées (mais vous pouvez aussi en créer une nouvelle)
  • qui peut y accéder : tous les amis de votre compte Facebook ou seulement certaines personnes spécifiques (via des liens ou en invitant tout un groupe)
  • l’heure de début : à partir de là, vous définissez le jour et l’heure d’ouverture de la salle

Même procédure également sur Messenger, grâce à laquelle vous pouvez sélectionner les contacts à inviter. Depuis Facebook, le lien pour accéder à la salle peut donc être partagé via votre flux, ou même via les groupes et les événements. Celui qui a créé la salle ne choisit donc pas seulement qui y entre, mais il peut également supprimer les comptes qui y participent.

Le déploiement de Messenger Rooms est toujours en cours, et Facebook garantit que de nombreuses nouvelles fonctionnalités seront disponibles à l’avenir. Bientôt, vous pourrez également accéder aux chambres à partir d’Instagram et de WhatsApp. Et Facebook travaille déjà à cette intégration depuis un certain temps.

Pour l’histoire

Ce n’est pas la première fois que Facebook utilise le nom « Rooms » pour l’un de ses services. En effet, en 2014, il a lancé une application iPhone appelée Rooms. Dans ce cas, c’était une sorte de forum pour inviter des personnes (même des étrangers) à discuter d’un sujet, avec modérateur, règles et interdiction. Et en 2016, une « première version » des Messenger Rooms était apparue en Australie et au Canada. Là aussi, il s’agissait d’espaces de partage d’idées, et non d’appels vidéo.