Comment rendre son site web plus sûr

Avec le flux abondant du trafic internet, il est fortement recommandé de sécuriser votre page web. En effet, vos données sont plus exposées aux menaces de cyberattaque lorsque votre site présente des défaillances au niveau sécuritaire. Pour remédier à cela, voici quelques conseils afin que vous puissiez vous protéger contre les fuites d’informations, les piratages, les attaques DDoS et ransomeware, l’injection SQL, le phishing et bien d’autres IT threats.

Voici donc quelques méthodes simples, mais efficaces pour rendre votre site plus sûr à moindre coût :

Choisir un bon hébergeur de site internet

L’hébergement web est un terme très utilisé dans le monde de l’informatique. Il désigne le fait de mettre à disposition de son site web un serveur d’hébergement pour que ce dernier soit accessible à tous sur la toile. Selon la qualité de leur prestation, leurs performances, leur sécurité, leurs offres, le support client, mais surtout le rapport qualité-prix.

Le choix d’un hébergeur repose en fait sur certains critères qui influencent les performances, le référencement et l’efficacité de votre site. Optez pour un hébergeur qui pourra répondre à vos besoins à long terme et sera capable de vous offrir le maximum de protection contre les malwares. D’ailleurs, veillez à ce que ce dernier effectue des mises à jour constantes et automatiques des sécurités.

Obtenir une certification SSL

Le certificat SSL ou Secure Socket Layer est un fichier de données numériques qui garantit l’authenticité, mais surtout l’identité d’un site. Avoir ce certificat présente d’énormes avantages à votre page web au niveau sécuritaire de même qu’au niveau du référencement SEO. En effet, Google ne met que les sites sécurisés et fiables en première page de ses résultats de recherche. Il est conseillé de prendre un certificat SSL avancé mais certains hébergeurs web permettent d’obtenir un certificat SSL gratuit via SSL Let’s Encrypt.

Une fois que vous obtenez un certificat SSL ou TLS (Transport Layer Security), liez-le au serveur qui héberge votre site web. De cette manière, vous êtes loin des piratages informatiques grâce à un encodage chiffré des données entre le serveur et vos visiteurs. Faites appel à un spécialiste pour effectuer l’installation, la configuration et les paramétrages nécessaires. Pour savoir que votre site est bien sécurisé, il figure à gauche de votre URL une icône en forme de cadenas, et le protocole « http » change en « https » (HyperText Transfer Protocol Secure).

Contrôler la sécurité du site web et mettre à jour régulièrement le CMS

Il est primordial de surveiller de monitorer votre site internet pour prévenir des fuites de données ou des piratages informatiques. Pour cela, vous pouvez faire un contrôle de votre système informatique pour échapper aux trappes des logiciels malveillants. Bénéficiez des services en ligne de Virustotal, SIWECOS ou WordPress Security Scan pour une détection rapide des malwares lors de l’analyse de vos fichiers.

Que vous utilisiez Magento, WordPress, PrestaShop ou un autre plateforme, il vous est nécessaire d’effectuer des mises à jour régulières de votre système de gestion de contenus pour éviter les bugs et les failles de sécurité. D’après une étude, 44% des sites web piratés ont un CMS obsolète. Si vous employez un CMS open-source tel que WordPress, certains plugins vous proposent de tenir votre système à jour et d’optimiser sa sécurité.

Configurer un espace de stockage et de sauvegardes externalisées des données

Aucun site n’est à l’abri des cybers hackings, il vous est ainsi recommandé de conserver des copies de vos données dans un serveur externe. Lors d’un piratage, votre base de données peut fuiter, mais pire encore, être supprimée par les hackers pour effacer toutes traces de ces derniers. Certains serveurs d’hébergement vous proposent un système de sauvegardes journalières.

Par ailleurs, vous pouvez équiper votre site d’extensions pour le sécuriser contre la perte de données. Parmi les meilleurs plugins de backup WordPress, nous vous conseillons BackWPup, WPvivid, BackupGuard, BackUpWordPress ou encore UpdraftPlus. Par contre, si votre site fonctionne sans CMS, vous pouvez soit sauvegarder vos données manuellement et de façon périodique, soit utiliser un outil de synchronisation tel que rsync.

Utiliser des mots de passe sécurisés

Pour garantir votre protection sur les médias sociaux, il est important de sécuriser votre site web à l’aide de codes secrets. Le mot de passe peut être personnel ou institutionnel. Plus le code sera complexe, plus il sera difficile aux cyber-pirates de contourner votre système de sécurité. Par conséquent, vos informations confidentielles seront bien gardées. Néanmoins, pour plus de vigilance, il est recommandé de changer votre password 3 à 4 fois par an.

Il existe une règle à respecter pour créer correctement un mot de passe :

  • Il doit comporter au minimum 16 caractères
  • Il doit comprendre des caractères spéciaux : « !, %, $,  @, *, #, ~, _, ^, +, /, =, :, ; »
  • Il doit contenir une combinaison de minuscules, de majuscules et de chiffres
  • Il faut éviter d’insérer des informations personnelles comme votre prénom ou celui de vos proches, des dates d’anniversaire, etc.

Si respecter tous ces critères vous pose problème lors de la configuration de votre code secret, utilisez un gestionnaire de mot de passe sécurisé.

En résumé

Pour garantir la protection de vos données personnelles ainsi que celles de vos utilisateurs, pensez à faire un contrôle régulier de votre site web et installez un plugin de backup ainsi qu’un système anti-malware performant à votre hébergeur web. Protégez également votre ordinateur et contrôlez le trafic de votre réseau des intrusions malveillantes et indésirables grâce à un système de sécurité numérique robuste. Il vaut mieux être prévenant face aux éventuelles menaces de piratages qu’être mal préparé au risque de perdre ses données.

Rate this post