Quels sont les enjeux de l’IoT et du big data

Les technologies évoluent en même temps que la science, de sorte que le quotidien de l’Homme ne peut y échapper. Il devient même inévitable et inimaginable de vivre sans elles. Si auparavant, il ne touchait que le secteur de la télécommunication, aujourd’hui, il prend de plus en plus d’ampleur dans divers domaines : les affaires, l’industrie, voire même la santé.

Parmi ces technologies, figure l’IoT ou Internet des objets qui permet de relier les objets physiques à Internet. Compte tenu des flux de données incommensurables qui circulent à travers les réseaux du monde, il est important de pouvoir lier ces innovations au Big Data. Découvrons ensemble quels sont les enjeux et applications possibles.

Le big data : Un secteur en pleine croissance

Le secteur de la data à le vent en poupe depuis quelques années déjà. On peut remarquer les demandes croissantes de la part des entreprises de la tech pour des métiers tels que, Data Analyst, Data Scientist, Machine Learning Specialist ou encore AI Specialist

C’est pourquoi il existe désormais de plus en plus d’écoles spécialisées telles que Data ScienceTech Institute qui forment à l’ingénierie du Big Data, l’intelligence artificielle ou l’analyse des données. Ces formations intensives peuvent tout à fait permettre à des personnes se lancer dans le monde passionnant du big data.

Quels sont les grands enjeux de l’IoT et du big data ?

L’IoT et le big data vont de pair, ces deux technologies coexistent ensemble pour permettre des avancées technologiques notoires. Certes, le volume de données échangées augmente en même temps que le nombre d’objets connectés à Internet se multiplie. Ce phénomène de boum informationnel induit une incessante évolution de la data. Par conséquent, l’interaction entre l’IoT et le big data aura un effet multiplicateur sur les technologies relatives à ces deux domaines.

Selon les études menées par Statista, si en 2020, la taille de données numériques conservées sur Internet était de 64 zettaoctets (soit 64 milliards de téraoctets), on estime un flux de 180 zettaoctets pour l’année 2025.

Statista

L’usage du big data s’avère ainsi crucial pour l’exploitation d’un bon nombre de données volumineux, dont les enjeux sont de :

  • Sécuriser les informations recueillies. En effet, la majeure partie des data collectées sur Internet relèvent des données personnelles des comptes utilisateurs, des consommateurs… Bref, des personnes physiques et morales. Une fuite de ces dernières est intolérable et peut être sanctionnée sévèrement à l’égard de la loi, notamment du RGPD.
  • Assurer la qualité et la conformité des données collectées via les appareils connectés des utilisateurs afin d’obtenir des informations pertinentes qui aideront les entreprises à maximiser leurs produits tout en minimisant les coûts de production.
  • Améliorer la gestion des mégadonnées et son traitement en temps réel pour optimiser l’usage de la technologie IoT. Plus les informations transmises pourront être immédiatement traitées et analysées, plus l’IoT sera capable de produire des services fiables et de valeur.

Comment le big data peut être appliqué à l’IoT

Tout d’abord, il existe plusieurs façons de tirer parti des big data de l’IoT : dans certains cas, il suffit d’une analyse rapide, tandis que certains résultats précieux ne sont disponibles qu’après un traitement plus approfondi des données.

Surveillance en temps réel : Les big data recueillies par les appareils connectés peuvent être utilisées dans des opérations en temps réel : mesurer la température à la maison ou au bureau, suivre les activités physiques (compter les pas, surveiller les mouvements), etc. Le suivi en temps réel est très utilisé dans le domaine de la santé (par exemple, pour prendre le rythme cardiaque, mesurer la pression artérielle, le taux de sucre). Elle est également appliquée avec succès dans l’industrie manufacturière (pour contrôler les machines de production), l’agriculture (pour surveiller le bétail et les plantes) et d’autres secteurs.

Analyse des données : En traitant les big data générées par l’IoT, il est possible d’aller au-delà de la surveillance et d’obtenir des informations précieuses à partir de ces données : identifier les tendances et les orientations, révéler des modèles invisibles et trouver des informations et des corrélations cachées.

Contrôle et optimisation des processus : Les données provenant des capteurs fournissent un contexte supplémentaire pour révéler des problèmes non triviaux affectant les performances et optimiser les processus.

Gestion du trafic : suivi de la charge de trafic à différentes dates et heures pour élaborer des recommandations visant à optimiser le trafic (par exemple, augmenter le nombre de trains et de bus à certaines périodes, voir si c’est rentable, conseiller l’introduction de nouveaux schémas de feux de circulation et la construction de nouvelles routes pour rendre certaines rues moins fréquentées et gérer les embouteillages).

Commerce de détail : lorsque certaines marchandises sont presque épuisées dans un lieu de vente, le personnel du supermarché en est informé, par exemple pour réapprovisionner les rayons en marchandises.

Maintenance prédictive : Les données collectées avec les appareils connectés peuvent être une source fiable pour prédire les risques, identifier de manière proactive les conditions potentiellement dangereuses, par exemple :

Soins de santé : surveiller l’état des patients et identifier les risques (par exemple, quels patients risquent de souffrir de diabète, de crise cardiaque) pour prendre des mesures en temps voulu.

Fabrication : prédire les défaillances des équipements.

Toutes les solutions IoT n’ont pas besoin de big data. Il convient également de noter que toutes les solutions IoT ne nécessitent pas de big data (par exemple, si le propriétaire d’une maison intelligente va éteindre la lumière à l’aide de son téléphone portable, cette opération peut être effectuée sans big data). Il est important d’envisager de réduire les efforts de traitement des données dynamiques et d’éviter d’énormes stockages de données, qui ne seront plus nécessaires à l’avenir.

IoT et big data : des innovations technologiques au service de l’humanité

A cette ère où le numérique occupe une place prépondérante dans la vie de l’Homme, mais surtout à celle de l’entreprise. L’usage d’appareils connectés, comme précisé auparavant, lui permet de collecter des données relatives aux besoins et aux attentes des consommateurs. Il ne faut sans doute pas oublier que les clients sont placés au centre de son processus décisionnel. De ce fait, via ces informations, elle pourra mieux orienter ses stratégies marketing en fonction de ces dernières, ce qui lui apporte une réelle valeur ajoutée. Une réelle opportunité pour elle d’optimiser ses performances.

L’utilisation de l’IoT s’élargit et touche le domaine de la santé. On peut d’ailleurs voir les montres connectées qui enregistrent les paramètres de l’Homme via des capteurs sensoriels, qui l’aident à suivre et à contrôler son état de santé (rythme cardiaque, tension artérielle, etc.). Mais les innovations technologiques sont de plus en plus poussées et permettent notamment la téléconsultation d’un patient par un médecin, le diagnostic ainsi que la compréhension des maladies grâce aux mégadonnées provenant des capteurs IoT. Une vraie révolution en termes de médecine !

5/5 - (1 vote)