Accueil Informatique Apple confirme le Thunderbolt 4 avec les processeurs ARM

Apple confirme le Thunderbolt 4 avec les processeurs ARM

Intel a rendu officielle hier la nouvelle interface Thunderbolt 4 qui fera ses débuts avec les processeurs Tiger Lake. Apple a tenu à préciser d’emblée que les futurs Mac équipés de processeurs personnalisés basés sur ARM, supporteront également la nouvelle norme de connectivité développée par Intel. C’est ce qu’a déclaré un porte-parole de la firme de Cupertino :

Depuis plus de dix ans, Apple travaille avec Intel pour concevoir et développer le standard Thunderbolt, et aujourd’hui nos clients bénéficient de la rapidité et de la flexibilité qu’il apporte à chaque Mac. Nous restons attachés à l’avenir de Thunderbolt et le soutiendrons dans les Mac avec des processeurs en silicium d’Apple.

C’est une confirmation bienvenue, qui est cohérente avec le fait que, comme l’a dit le porte-parole, Apple a collaboré activement avec Intel pour définir le standard Thunderbolt. Il convient également d’ajouter que le processus progressif de transition des Macs équipés de processeurs Intel vers ceux dotés de puces conçues par Apple lui-même, verra les deux sociétés continuer à collaborer activement.

thunderbolt-4

Ce qui va changer

Pour l’instant, aucun appareil Apple non Intel ne prend en charge l’interface Thunderbolt. L’iPad Pro est équipé d’un connecteur USB-C mais pas d’interface Thunderbolt 3, tout comme le Mac mini. Toutefois, les futurs produits Mac ne devront pas renoncer à ce qui peut être considéré comme la norme de connectivité la plus complète et la plus récente à l’heure actuelle.

La Thunderbolt 4 n’augmente pas le taux de transfert de données de la précédente Thunderbolt 3 (il reste fixé à 40 Gbps), mais l’améliore de plusieurs façons. Parmi les exigences minimales auxquelles les fabricants doivent répondre, figurent la prise en charge de la connexion de deux écrans 4K externes (ou d’un 8K), la nécessité de consacrer au moins un port à la charge de la machine, la compatibilité avec des câbles universels d’une longueur maximale de 2 mètres et le taux de transfert de données PCIe jusqu’à 32 Gbps.

Apple prévoit de lancer le premier Mac équipé d’un processeur ARM d’ici la fin de l’année 2020. Il faudra environ deux ans pour abandonner complètement les processeurs Intel.