Accueil Informatique Comment faire un montage video : nos conseils et les logiciels

Comment faire un montage video : nos conseils et les logiciels

Le montage vidéo est une activité artistique et créative qui nécessite non seulement la connaissance des bonnes technologies à utiliser, mais aussi certaines théories qui, au cours du siècle dernier, ont conditionné le montage et, plus généralement, le cinéma lui-même. Quiconque aborde le monde du montage vidéo se pose cette question fatidique : quel logiciel dois-je utiliser ? Beaucoup de gens pensent qu’il existe sûrement un programme qui peut magiquement faire de n’importe quelle vidéo, un film professionnel en quelques clics.

Mais derrière chaque vidéo, il y a en fait un long processus d’édition des images : la sélection des meilleurs plans, le format à utiliser, la musique à faire correspondre ; comment régler les niveaux audio, comment ajuster la couleur avec la correction et l’étalonnage des colorimétriques, l’exposition, etc. Comme vous pouvez le constater, il y a beaucoup de travail pour éditer une vidéo de manière professionnelle, mais grâce à cet article nous allons vous donner quelques conseils utiles, pour y arriver comme un pro à la maison.

Un peu d’histoire

Monter une vidéo est une activité artistique qui vise à la création d’un langage : par le montage, en effet, une vidéo acquiert du sens, de l’émotion, des idées et surtout définit l’espace et le temps que le spectateur perçoit. Dès le premier moment où l’on s’est interrogé sur l’utilisation et les possibilités du montage, il est devenu évident que celui-ci pouvait avoir une valeur spectaculaire : parmi les pionniers du montage, on se souviendra de George Méliès, qui a été le premier à combiner deux films. Le cinéma venait de naître et les possibilités semblaient infinies.

Au début du 20ème siècle, de nombreux auteurs ont contribué au cinéma et aux théories du montage : Edwin S. Porter a été le premier à utiliser et monter ensemble deux plans d’une même action ; David W. Griffith, au contraire, a exploré le potentiel du montage pour raconter de manière non linéaire le temps et l’espace. Aujourd’hui, le cinéma et, par conséquent, l’art de monter une vidéo, utilise la technologie numérique, avec un gain de temps considérable et des possibilités infinies. Plus facile à dire qu’à faire, bien sûr, mais si vous êtes intéressé par le montage d’une vidéo professionnelle, vous savez maintenant que les racines que nous tenons pour acquises remontent à plus d’un siècle.

Montage vidéo professionnel : les programmes populaires

Pour éditer une vidéo professionnelle, il faut d’abord avoir le bon outil : le peintre a la toile, le sculpteur le bloc de marbre, l’éditeur vidéo a le logiciel de montage. En fait, à l’ère du numérique, il existe un certain nombre de possibilités parmi lesquelles choisir. Voici les principaux logiciels de montage vidéo payants, avec leurs caractéristiques et particularités.

Adobe Premiere Pro

PremierCe programme fait partie de la célèbre suite Adobe, qui comprend d’autres logiciels utiles pour le montage vidéo. L’avantage d’Adobe, réside dans la possibilité de travailler en parallèle sur plusieurs programmes, tels que Premiere et After Effects par exemple, utilisés principalement pour la création d’effets spéciaux. Les deux programmes parlent la même langue et sont disponibles pour Mac et Windows. Une suite de logiciels très performantes.

Adobe Premiere

Final Cut Pro

DeuxièmeLe logiciel de montage vidéo d’Apple dispose d’une interface intuitive et, surtout, d’une timeline magnétique, un outil qui peut être utile, lors du montage, pour garder ensemble des parties de différentes vidéos. Final Cut Pro est depuis longtemps l’un des programmes les plus utilisés dans le montage professionnel, bien qu’il a maintenant perdu une peu de terrain par rapport à Première d’Adobe.

Avid

TroisièmeConsidéré comme l’un des logiciels les plus complets et donc difficile à éditer, Avid est l’outil principal pour les professionnels. Avec les mêmes fonctionnalités que la concurrence, Avid offre une interface qui permet à plusieurs personnes de travailler sur un même projet. Dans l’industrie cinématographique, ce logiciel est largement utilisé dans les grandes productions cinématographiques et télévisuelles.

Sony Vegas Pro

QuatrièmeEn tant que dernier logiciel pour éditer vos vidéos, nous vous proposons de découvrir Sony Vegas, surtout si le travail que vous avez à faire n’est pas trop compliqué. Vegas est conçu pour les journalistes et les professionnels qui ont besoin de filmer, et de monter derrière très rapidement. Son utilisation est simple et intuitive, mais elle est aussi très limitée par rapport à d’autres logiciels plus complets.

Si vous démarrez dans cette activité et ne disposez que peu de budget, sachez qu’il existe également de très nombreux logiciels gratuits. Sur PC ou smartphone, ces outils vous permettront de réaliser vos premières éditions de vidéos, d’ajouter des filtres, des titres, des transitions et vous initier à l’art du montage vidéo, sans dépenser d’argent.

Nos 10 conseils pour réussir votre montage vidéo

Il serait assez compliqué d’expliquer comment éditer et monter une vidéo en un seul article. En effet, chaque programme possède des fonctionnalités spécifiques et de nombreuses fonctionnalités qui rempliraient à elles seules, un tutoriels vidéo ou un long article. Cependant, nous pouvons vous livrer une série de conseils sur la façon de monter une vidéo professionnelle de manière simple et facile.

Utilisez un disque dur SSD

disque SSDQue vous utilisiez un PC ou un Mac, le premier conseil est le suivant : pour monter une vidéo, assurez-vous d’avoir un disque dur SDD installé sur votre ordinateur (ou externe). Ce disque de mémoire flash vous fera gagnerez beaucoup de vitesse dans le rendu de vos effets ou transitions, et l’exportation de vos vidéos. Si vous le pouvez, installez par exemple le logiciel sur la disque dur interne de votre PC, et travaillez avec les fichiers sources sur le disque SSD externe (ou interne), qui beaucoup plus rapide et performant qu’un disque dur à plateau classique.

Triez vos fichiers

Lorsque vous montez une vidéo, ne dispersez pas les fichiers sur lesquels vous travaillez ici et là. Organisez vos dossiers en fonction du contenu, gardez une trace et en mémoire l’endroit où vous placez votre musique, vos effets sonores, vos logos et vos clips. Vous n’aurez plus à perdre votre temps à chercher des fichiers et tout le travail de montage sera grandement simplifié. Une bonne organisation de vos fichiers est une des premières clés pour réussir son montage vidéo.

Coupez les mouvements

Ce conseil fait partie des règles pour un montage vidéo efficace. Lorsque vous décidez de changer le plan dans une scène, quelle qu’elle soit, essayez de créer une connexion de mouvement pour faciliter l’œil du spectateur et rendre le changement d’image fluide. Par exemple : si un personnage bouge la tête et que c’est à ce moment que vous voulez changer l’image, faites terminer ce mouvement dans l’autre plan. Cette continuité de mouvement est importante pour connecter le temps et l’espace ensemble.

plans de coupe

Plan de coupe et environnement

Si, lors du montage d’une scène, vous vous rendez compte qu’il y a un temps mort, dans lequel rien ne se passe, faites une coupure avec un autre clip et éliminez ce moment. Le résultat final sera plus propre et plus efficace. Lors du montage d’une scène, essayez d’utiliser une variété de plans de coupe, qui indiquent clairement au spectateur exactement où sont les personnages et à quoi ressemble l’environnement. Cette règle, bien sûr, comporte des exceptions, mais celles-ci doivent être justifiées par l’intention narrative ou directoriale.

Utilisez des gros plans

Dans le langage du film et du montage vidéo, l’utilisation de gros plans vise à donner de l’émotion à la scène. Une fois les références spatio-temporelles données, en fait, essayez de vous rapprocher de plus en plus du cœur émotionnel de la scène, en utilisant des plans de plus en plus étroits, montrant les visages et les intentions des protagonistes de la scène. Dans la mesure du possible, il faut alterner les plans larges et les plans rapprochés. Ne soyez pas monotone.

Gérez le temps

L’un des grands défis du montage vidéo est précisément savoir gérer le temps du récit. Une scène peut être allongée en insérant des détails sur les objets, le panorama, le décor en général. De même, il est possible de créer des flashbacks et des flashforwards : dans ce cas, on peut les signaler, par des fondus enchaînés ou des corrections de couleurs particulières, afin de ne pas faire perdre au spectateur le fil logique du temps (sauf si c’est votre intention).

Stand on the bit

Cette expression est utilisée surtout lorsqu’il s’agit d’éditer des vidéos musicales ou des vidéos d’entreprise. Stand on the bit ou « Rester sur le fil du rasoir » signifie suivre la vitesse de la musique, de sorte que la perception de l’œil et de l’oreille du spectateur soit coordonnée et facilitée. Même dans le cas d’autres types de vidéo, la musique est un puissant allié du montage : elle utilise des fondus sonores pour passer d’une scène à l’autre et, lorsqu’elle est utilisée, elle essaie de s’accorder avec le récit et le rythme de la scène.

Pensez à sauvegarder

Cela peut paraître banal, mais il est essentiel de ne pas oublier d’enregistrer son projet lorsque vous montez une vidéo. Certains programmes, comme Final Cut Pro, le font automatiquement, toutes les X minutes, alors que d’autres ne le permettent pas. Un conseil simple mais qui peut vous sauver de nombreuses crises nerveuses.

Faites des pauses

Tout monteur professionnel sait qu’à un moment donné, après des heures de travail sur le même projet, il arrive un moment où il est nécessaire de se détacher, car les yeux peuvent tromper et empêcher le monteur de voir de potentielles erreurs. Le conseil est, à un moment donné, de faire une pause, de passer un peu de temps à s’aérer l’esprit, changer d’air, puis de revenir au montage de votre vidéo.

Pour conclure

Nous arrivons à la fin de notre article, où nous espérons vous avoir donné quelques conseils sur la façon de monter une vidéo professionnelle. Les notes historiques sont essentielles pour savoir comment vous avez appris à maîtriser, et à tenir pour acquis les règles qui sont utilisées aujourd’hui. Monter une vidéo est une opération très technique, mais elle a demande aussi beaucoup de théorie, et ce n’est que par la maîtrise des règles de base que l’on peut alors penser à les réécrire à sa manière, et ajouter quelque chose de nouveau dans le monde du montage vidéo.