xiaomi
Accueil Téléphonie Xiaomi abandonne la caméra frontale dans un dernier brevet

Xiaomi abandonne la caméra frontale dans un dernier brevet

En attendant de connaître les prix pour le marché occidental de la toute nouvelle version haut de gamme du Xiaomi Mi 10 et 10 Pro 5G, déjà disponible en Chine depuis quelques jours maintenant, regardons un peu plus loin dans l’avenir. Le dernier brevet que le fabricant chinois a présenté en juillet dernier au CNIPA, vient d’être dévoilé. Il ne concerne ni un smartphone pliable, ni une nouvelle technologie hors du commun, mais un smartphone « traditionnel« . Alors, quel sera la caractéristique inédite de ce produit si il venait à voir le jour ?

C’est un des thèmes récurrents des dernières années pour tout le secteur de la téléphonie : l’éternel choc entre la caméra frontale et l’écran. Après l’arrivée des encoches, du trou dans l’écran et des modules rétractables, la caméra autonome intégrée sous l’écran était une possibilité qui semblait être la suite logique dans l’évolution des smartphones de demain…

Un écran avant sans caméra

Le nouveau brevet de Xiaomi, nous présente un smartphone plein écran sans caméra frontale. La solution adoptée pour résoudre le problème n’est pas complètement nouvelle, il suffit de repenser au Nubia X, au Z20, ou encore au Vivo Nex Dual Display Edition. Il s’agit de la présence d’un deuxième écran au dos du smartphone. Il ne s’agirait pas d’un écran de service, comme sur les smartphone à clapet Motorola Razr ou le Samsung Galaxy Z Flip, mais un grand écran entièrement fonctionnel.

brevet xiaomi

Une option qui n’a jamais fait recette sur le marché, surtout pour l’autonomie du terminal, mais qui semble parfaite, à l’usage : l’écran frontal est affiché en permanence, et vous disposez d’un écran supplémentaire, qui vous permet de vous filmer, égoïstement, tout en bénéficiant de toute la qualité du capteur photo principal. Même si, bien sûr, l’idée est en définitive moins originale qu’un panneau solaire monté à la place de l’écran pour améliorer l’autonomie du dispositif ; un autre brevet déposé par Xiaomi.

Au-dessus de l’écran arrière, sur le dessin du brevet, il y a une triple caméra placées sur un plan horizontal et qui se distingue par un élément circulaire (probablement un flash led) qui entoure le capteur central, une sorte de bague. Les bords de l’appareil semblent très fins, mais le base paraît plus prononcé. Si le brevet n’avait porté que sur la possibilité d’un smartphone à deux écrans, Xiaomi aurait pu présenter un design plus générique. Mais les détails et la recherche du design, laissent sous-entendre qu’il n’est pas impossible que nous voyons un jour arriver ce smartphone, sur le marché.