Accueil High-tech Apple Glass, quatre nouveaux brevets dévoilés

Apple Glass, quatre nouveaux brevets dévoilés

Apple a déposé quatre brevets relatifs à des lunettes intelligentes à réalité augmentée, dont le développement est rongé par les rumeurs depuis des années maintenant (bien que les déclarations de la direction annonce une commercialisation certaine). Deux de ces brevets, concernent la technologie de recharge. Le nom du premier est, tout simplement, « Display System » : il s’agit d’une série de bobines insérées dans le bandeau de support qui enveloppe la tête. Ces bobines serviraient essentiellement à la recharge sans fil, une fois les lunettes posées sur la base dédiée. Une autre solution pourrait être d’utiliser un support, sur lequel on accrocherait effectivement les lunettes (c’est une solution qui était très populaire à l’époque des premiers écouteurs Bluetooth, ceux avec le récepteur, pour ceux qui s’en souviennent).

brevet 1

Des lunettes auto-ajustables

Le second brevet s’intitule « Electronic Device with Adjustable Support Structures » et décrit une « structure ajustable » divisée en sections qui reposent sur le front, les tempes et les joues. Le brevet prévoit l’utilisation de structures télescopiques, de matériaux élastiques, d’éléments gonflables et autres pour faire adhérer les Google Glass de manière optimale à l’utilisateur.

Le troisième brevet s’intitule « Electronic Device With A Display Attached to a Lens Element » et décrit comment installer un écran sur des lentilles. Il s’agit notamment d’un adhésif transparent ou d’une lentille de gel, qui adhère directement à l’écran. Cela pourrait réduire le risque de diminution de la qualité de la vision des lunettes, due à la poussière ou à la saleté. On notre clairement ici, avec ses trois premiers brevets, que la firme de Cupertino compte aller beaucoup plus loin que de simples lunettes VR améliorées pour ses futures Google Glass.

Des capteur à ultrasons

brevet 4 google glass

Le quatrième et dernier brevet porte sur le « capteur à ultrasons », qui ressemble à une série d’émetteurs-récepteurs placés sur différentes parties des Google Glass, pour entourer sa tête de l’utilisateur. En combinaison avec une caméra vidéo, le système pourrait aider à reconstruire le monde réel en 3D, avec une très grande précision et dans des dimensions réelles. C’est une comparaison un tirée par les cheveux peut-être, mais cette solution n’est pas sans rappeler les dernières technologies d’aide au stationnement des voitures modernes. Vous ne trouvez pas ?