configurer VPS
Accueil Informatique VPS : comment débuter sur de bonnes bases?

VPS : comment débuter sur de bonnes bases?

Abréviation du terme Virtual Private Server et traduit en français par serveur privé virtuel, le VPS est un mode d’hébergement issu de la catégorie de service IaaS. Celui-ci se définit comme LA solution qui convient à tous les types de profils. Avec ce type d’hébergement, c’est vous qui aurez le contrôle total de l’administration du serveur. Comment s’y prendre ? Voici quelques conseils utiles pour bien débuter.

De bonnes raisons d’opter pour le VPS

Le serveur virtuel séduit pour de nombreuses raisons. Il opère comme une machine virtuelle qui puise les ressources d’un serveur physique. Dans ce sens, un VPS utilise un environnement virtuel en puisant dans les ressources d’un serveur physique. Il vous offre les mêmes fonctionnalités qu’un serveur dédié et propose de meilleures performances, ainsi qu’une plus grande personnalisation qu’un hébergement mutualisé. L’installation et la configuration de chaque espace reviennent au propriétaire.

Comment fonctionne un VPS ?

Avant de commencer l’installation et la configuration d’un VPS, il est important de comprendre son fonctionnement. Les fournisseurs utilisent des logiciels de virtualisation pour permettre aux utilisateurs d’accéder à une machine virtuelle utilisant les ressources d’un serveur physique. Notons que plusieurs machines virtuelles peuvent utiliser les ressources d’un seul et même serveur physique.

Néanmoins, chacune dispose d’un système d’exploitation qui lui est propre. Chaque VM profite également d’un accès à une partie de la mémoire vive, du stockage et de la puissance de calcul du serveur physique. Par contre, il est important de noter que les propriétaires des machines virtuelles ne peuvent pas accéder aux VPS des autres propriétaires utilisant le même serveur.

Les différents cas d’usage d’un serveur VPS

Différents cas de figure peuvent nécessiter l’usage d’un VPS. Nombreux sont ceux qui y ont recours pour jouer à des jeux en ligne comme Minecraft. En effet, cela permet de construire et d’isoler un monde entre amis et de jouer selon ses propres règles avec les serveurs de jeu privés. En plus des performances élevées, vous profiterez d’un graphique de qualité et d’un gameplay sans ralentissement. Certaines entreprises privilégient aussi l’utilisation d’un serveur virtuel pour l’hébergement d’une plateforme multisite WordPress. Ce dernier rationalise le processus de conception, de lancement et de gestion des sites par le biais d’outils polyvalents et de plug-ins dédiés.

L’hébergement d’une plateforme multisite WordPress sur VPS vous permet de profiter d’un équilibre parfait entre flexibilité et performances. Vous pourrez lancer des sites attractifs et évolutifs en fonction de vos besoins. Par ailleurs, le VPS est fortement conseillé pour l’hébergement d’un sandbox. Il s’agit d’un environnement conçu pour le développement et l’évaluation de nouveaux produits. Séparée du reste de l’infrastructure, cette plateforme vous offre une flexibilité totale et sans risque pour la mise en place de nouvelles solutions pour votre entreprise.

Se connecter à son VPS

Pour pouvoir installer et configurer votre VPS, vous devez vous connecter et vous rendre sur votre espace à la section Bare Metal Cloud. Sélectionnez ensuite votre serveur dans la liste de navigation sous VPS. Ce dernier est un tableau de bord mentionnant des informations essentielles sur votre service et vous offrant la possibilité de réaliser diverses opérations. Les étapes qui suivent dépendent de la gamme de VPS choisie.

La gamme de VPS actuelle

Vous recevrez un mail contenant les informations d’identifications pour l’installation et la réinstallation de votre VPS. Votre nom d’utilisateur sera établi selon le système d’exploitation: Ubuntu, Debian, etc. Vous pouvez utiliser votre nom d’utilisateur et votre mot de passe pour vous connecter au VPS en SSH, un protocole de communication sécurisé. Si vous êtes sur Linux ou MAC, vous pouvez accéder au serveur à l’aide d’un terminal de ligne de commande. Par contre, un logiciel tiers comme PuTTy sera nécessaire sous Windows. Une fois connecté au serveur, vous devez maintenant passer à l’installation. Cela se fait directement sur votre espace sous l’onglet « Accueil » dans la zone Votre VPS.

L’ancienne gamme VPS

Vous recevrez également un mail contenant le mot de passe pour l’accès root et la connexion au protocole SSH. Comme avec la gamme de VPS actuelle, la connexion peut être effectuée par le biais d’un terminal de commande sur Linux et MAC et via un logiciel tiers sous Windows. Pour installer ou réinstaller votre VPS, vous devez simplement cliquer sur le bouton dédié à cet effet dans l’espace client. Vous pourrez visualiser l’avancée de l’opération sur la barre de progression qui s’affiche dans votre espace client.

Sécuriser le VPS

Sécurisez votre serveur privé virtuel pour protéger vos données et tout ce qui s’y rapporte. De nombreuses solutions sont possibles pour ce faire. La mise à jour régulière du système est, par exemple, une excellente idée. Cela consiste, entre autres, à mettre à jour la liste des paquets et ces derniers un par un. Il est également possible de modifier le port d’écoute par défaut du service SSH. C’est d’ailleurs une des premières étapes à effectuer lors de la configuration du service SSH.

Notons que l’écoute par défaut est établie sur le port 22. Ce dernier est souvent la cible de tentatives de piratage réalisées par des robots. La modification du port d’écoute vous permettra de rendre votre serveur plus difficile à atteindre. Par ailleurs, il est judicieux de modifier le mot de passe de l’utilisateur root. Ces derniers sont générés automatiquement suite à l’installation d’une distribution. Il est donc nécessaire de le personnaliser pour sécuriser le serveur virtuel efficacement.

Sachez également qu’il est possible de créer un utilisateur avec des droits restreints pour agir dans le système ou encore désactiver l’accès au serveur avec l’utilisateur root. Si vous êtes sur Linux ou Unix, n’hésitez pas à configurer le pare-feu interne ou iptables. Aucune règle active n’est imposée dans ce service. Il est donc essentiel d’en créer et de les ajuster sur le pare-feu en fonction de votre utilisation.

Que ce soit pour jouer à des jeux, héberger une plateforme multisite ou autre, opter pour le VPS est une solution efficace et économique. Il offre des avantages non négligeables, dont le contrôle total de l’administration.