smartphone pliable xiaomi
Accueil Téléphonie Xiaomi : un brevet évoque un smartphone pliable original

Xiaomi : un brevet évoque un smartphone pliable original

Les écrans souples et pliables, doivent encore prouver qu’ils sont le fruit d’une technologie mature et utile pour les consommateurs. Actuellement, les smartphones qui les utilisent occupent une position marginale sur le marché et ils s’adressent à une niche d’utilisateurs. Les fous de technologie, accueillent avec enthousiasme les nouveautés, et sont parfois même prêt à accepter leurs limites techniques et leurs prix élevés. Toutefois, les smartphones pliables sont encore loin d’être entrés aujourd’hui dans une production de masse.

brevet xiaomiJusqu’à présent, les premiers fabricants d’appareils pliants dotés d’écran souple avaient deux objectifs. En premier lieu, créer des terminaux de dimensions similaires à celles d’un smartphone équipé d’un écran traditionnel qui, une fois fermé, devient très compact. A l’instar des Motorola Razr 2020 et Galaxy Flip. Ou au contraire, fournir un smartphone qui, une fois ouvert, offre un écran aussi grand que celui d’une petite tablette et qui, une fois refermé, propose des dimensions similaires à celles d’un smartphone. On pense immédiatement au Huawei Mate Xs ou au Samsung Galaxy Fold. Mais comme le montre un récent brevet de Xiaomi, ce ne sont là que quelques-unes des utilisations possibles d’un écran flexible. Il y a bien d’autres possibilités, qui sont d’une certaine manière encore plus créatifs.

L’idée du fabricant chinois est de ne courber que le haut de l’écran qui abrite la caméra frontale. Dans les dessins joints au brevet, elle est apparemment double, avec un flash (ou triple) et logée dans de petits trous percés dans la dalle pliante. En fait, il s’agit d’un moyen alternatif de rendre la caméra frontale pliable, à la différence de solutions comme celles que d’autres fabricants ont adoptées, tels que le ZenFone 6 d’ASUS.

Entre l’idée et la production, cependant, il y a un peu plus d’un pas. Comme nous l’avons dit en introduction, la technologie des smartphones pliables a encore une bonne marge d’amélioration. Il n’est pas encore certain que dans un intervalle de temps court, nous serons capable de créer des appareils dotés d’écrans qui se plient (de manière fiable) non sur une seule partie de la dalle. Il y a aussi de nombreuses questions qui se posent sur l’utilité réelle d’une solution comme celle imaginée par Xiaomi. Dans ce cas de figure, c’est la caméra avant qui remplit aussi la fonction de caméra arrière et non l’inverse. Cependant, la solution pourrait être esthétiquement intéressante, étant donné que le dos de l’appareil serait formé d’une seule un unique surface. Affaire à suivre.